Le nombre de véhicules «propres» en circulation va plus que quadrupler lors des cinq prochaines années, selon une nouvelle étude.

RELAXNEWS

Les ventes mondiales de modèles à faibles émissions de CO2 se sont élevées à 826 800 unités l'an dernier, affirme une étude du cabinet d'analyses MarketsandMarkets publiée la semaine dernière.

Mais ce chiffre devrait atteindre 3,53 millions de dollars d'ici à 2017, soit une augmentation de 28% chaque année pendant cinq ans.

À partir de 2017, 103 milliards de dollars seront dépensés chaque année dans les voitures électriques et autres véhicules à faibles émissions de CO2, selon le cabinet d'analyses - un montant énorme compte tenu des ventes de 2011, qui n'ont totalisé que 21 milliards de dollars.

Les hybrides devraient rester les plus populaires au cours de la période étudiée, explique MarketsandMarkets, qui souligne néanmoins que les aides gouvernementales en faveur des voitures électriques devraient susciter l'intérêt des automobilistes et encourager la propagation de ce type de véhicules.

Un sondage publié la semaine dernière par la société de conseil Booz & Company va dans le même sens. Il révèle que selon les leaders de l'industrie, l'attrait pour les véhicules propres est fortement dépendant du soutien des gouvernements.

Ce sondage a également montré que l'an dernier, alors que des voitures comme la Ford Focus Electric, la Toyota Prius v et l'Opel Ampera se lançaient sur le marché, les professionnels du secteur de l'automobile sont devenus plus sceptiques quant au potentiel des véhicules électriques, mais, au contraire, davantage optimistes à propos des chances de succès des véhicules hybrides.