Le constructeur malaisien Proton a annoncé mardi la production de véhicules électriques pour les marchés occidentaux en partenariat avec Detroit Electric, une entreprise américaine basée aux Pays-Bas.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'accord doit rapporter à Proton deux milliards de ringgit (547 milliards de dollars) sur quatre ans, a déclaré son directeur général Syed Zainal Abidin Syed Mohamad Tahir aux médias d'Etat.

Detroit Electric prévoit de vendre plus de 270 000 véhicules propres d'ici à 2012 sur les marchés européen et américain mais aussi chinois, pour un prix compris entre 23 000 et 33 000 dollars.

Albert Lam, le PDG de Detroit Electric a expliqué que les voitures seront alimentées par une batterie au Lithium-Polymère qui possèdera une autonomie comprise entre 180 et 325 kilomètres, en fonction de sa taille.

Il s'est montré confiant dans ce projet malgré la crise qui frappe l'industrie automobile mondiale.

Detroit Electric était une icône du secteur automobile américain au début des années 1900, produisant notamment la première voiture électrique. Le constructeur a fait faillite en 1939 avant d'être remis à flot par Albert Lam et des actionnaires néerlandais et américains l'an dernier.

Proton, fondé il y a 25 ans lors d'un ambitieux plan malaisien d'industrialisation, s'est empêtré ces dernières années dans un marché nouvellement dérégulé et a vu fondre ses parts de marché.