Les cotes que l'on retrouve dans le nouveau Guide de consommation de carburant répertorient plus de 1100 modèles, selon leur catégorie, leur cylindrée, leur transmission et leur carburant. S'il est facile de s'y retrouver, il faut lire très attentivement les classements afin d'éviter les interprétations trop hâtives.

Mis à jour le 18 févr. 2009
Sébastien Templier LA PRESSE

Faible consommation ne rime pas nécessairement avec faible pollution? Les Top 10 des véhicules les plus économiques et les moins polluants n'ont en commun que trois modèles: Toyota Prius, Honda Civic Hybrid et Smart Fortwo. Avec des modèles carburant à l'éthanol, les Chevrolet, Pontiac, Chrysler et Dodge s'invitent dans la cour des plus cléments pour la qualité de l'air. «Trop facile», dirons certains. D'autant plus qu'avec un carburant ordinaire, ces mêmes modèles américains émettent beaucoup plus de CO2 dans l'atmosphère. Par exemple, l'utilitaire Chevrolet HHR de 2,2 litres — 4 cylindres émet 2160 kg de CO2 dans l'air par année s'il carbure à l'éthanol. Ce même modèle, alimenté avec de l'essence ordinaire, en émet 3744 kg.

Une nuance toujours bonne à savoir si l'on veut faire un choix éclairé. Mais encore faut-il que le modèle roulant à l'éthanol soit disponible sur le marché canadien, ce qui n'est pas toujours le cas.

Il est à noter que les données sont disponibles à partir de l'année 1995.