Un peu comme les gardiens de but au hockey, les pilotes automobiles s'amusent à décorer leurs casques de fresques de toutes sortes, avec des résultats parfois discutables. Nous avons soumis une sélection de casques de pilotes de F1, de NASCAR et d'IndyCar à notre talentueuse équipe de graphistes. Voilà leur verdict.

Pierre-Marc Durivage LA PRESSE

E.J. Viso (photo du texte)



Le casque du pilote vénézuélien de l'écurie KV Racing, en IndyCar, est venu à un cheveu de faire l'unanimité chez nos collègues graphistes. Tous l'ont jugé très différent des autres, un bel exercice de graphisme; à la fois simple et audacieux. L'effet trompe-l'oeil des cercles concentriques a aussi été fort apprécié.

Dale Earnhardt Jr.

Le chouchou des amateurs américains complète notre podium maison avec une création de Nick Pastura, qui signe d'ailleurs les casques de plusieurs vedettes de NASCAR. On a aimé l'intéressant contraste entre le côté épuré du devant et celui plus chargé du dessin à l'arrière. L'effet fibre de carbone a été apprécié, de même que le dessin, très mâle, rebelle, qui rappelle les guerriers gothiques des jeux vidéos.

Ed Carpenter

Plusieurs pilotes vont bêtement se servir de leurs commanditaires pour choisir le design de leur casque. Le vétéran pilote d'IndyCar Ed Carpentier l'a fait, mais de belle façon. Il a littéralement transformé son casque en balle de golf, un clin d'oeil à Fuzzy Zoeller, ancien pro de la PGA et propriétaire de Fuzzy's Vodka, le commanditaire principal de la voiture de Carpenter. Nos graphistes ont bien aimé l'effet 3D, de même que le côté épuré, qui détonne.

Helio Castroneves

Le vétéran pilote brésilien, trois fois vainqueur au Indy 500, a un casque reconnaissable entre tous. Kitsch à souhait, il rappelle tantôt les lutteurs mexicains, tantôt les héros japonais de style Power Rangers. La majorité des graphistes ont été séduits par le côté résolument «vintage» du casque de Castroneves.

Kamui Kobayashi

Premier casque d'un pilote de Formule 1 à figurer dans notre palmarès, Kamui Kobayashi réussit à rappeler ses origines japonaises avec un design tout à fait dans l'esprit manga. On souligne aussi les éléments graphiques bien contrôlés malgré que l'ensemble soit très chargé.

Paul Menard

Une des collègues a qualifié le casque du pilote NASCAR de «méchant», mais tout de même «cool». Cette ambivalence habitait d'ailleurs plusieurs de nos juges, qui ont néanmoins souligné l'aspect graphique, «bien réussi, dans le genre». Il a aussi l'avantage d'être facilement reconnaissable.

Felipe Massa

Le casque du pilote Ferrari a provoqué des réactions aux antipodes, comme quoi tous les goûts sont dans la nature, même chez les pros du graphisme. Certains n'ont pas du tout apprécié - trop criard -, alors que d'autres ont justement aimé les couleurs éclatantes, qui «fessent dans le dash». Il n'y a pas de doute, Massa ne passe pas inaperçu dans sa monoplace, tant pis pour lui si ses performances actuelles ne sont pas à l'avenant...

Nico Rosberg

Le casque du pilote allemand de l'écurie Mercedes a laissé indifférents la plupart des juges de notre panel maison. Certains l'ont néanmoins estimé simple et efficace dans son agencement de couleurs, avec le jaune bien en vue. On a aussi souligné l'intéressante utilisation des caractères typographiques, notamment le symbole infini formé par le «c» et l'«o» de Nico.