Après avoir mis le feu à l'internet jeudi dernier avec son Modèle 3 moins cher, le patron de Tesla et roi de la promotion via Twitter a annoncé le dévoilement du prochain véhicule du constructeur californien de voitures électriques.

D'APRÈS AP

Elon Musk a annoncé le très attendu VUS Modèle Y. Cet utilitaire sport de taille intermédiaire devrait partager la plateforme et de nombreuses composantes de la berline à hayon Modèle 3. Leur base commune devrait expédier la mise en production et éviter au moins en partie une répétition des problèmes de production qu'a connus le Modèle 3 durant des mois avant d'atteindre une cadence de x par jour.

50 820 $ ou 77 000 $ ?

Le Modèle Y sera environ 10 % plus gros et plus cher que le Modèle 3, a tweeté Musk. Le prix du Modèle 3 le moins cher (annoncé jeudi dernier) est d'environ 46 200 dollars canadiens, donc on peut s'attendre à une facture d'environ 50 820 $ pour le Modèle Y en version de base.

COMPTE TWITTER DE TESLA

L'annonce d'Elon Musk dimanche.

Sauf que Tesla commence généralement à produire les livrées à longue autonomie, plus équipées, plus luxeuses et plus rentables, pour générer les revenus dont elle a besoin pour payer ses dettes et financer ses projets d'expansion. Le Modèle 3 le plus cher coûte 70 000 $. En ajoutant simplement 10 %, on peut pronostiquer un prix de 77 000 $.

Mais on ne sait pas quelle stratégie de mise en marché Musk a choisi. Tesla a commencé comme fabricant de véhicules de luxe de petite série, mais s'efforce depuis le lancement du Modèle 3 de transformer en constructeur de voitures grand public de grande série.

Musk a ajouté qu'en vertu de sa taille et son poids 10 % supérieurs à ceux du Modèle 3, l'autonomie du Modèle Y serait proportionnellement moindre que celle du Modèle 3. Le devis technique et les prix doivent être dévoilés en même temps que le nouveau véhicule le 14 mars.

Tesla a une clientèle fidèle mais a connu des douleurs de croissance considérables au chapitre de la production. Musk affirme que sa compagnie a tiré des leçons de ces difficultés et qu'en utilisant des technologies bien rodées, elle peut amener rapidement ce nouveau produit aux consommateurs.

Lors d'une conférence récente avec des analystes boursiers, Musk a indiqué que le Modèle Y partagerait environ 75 % de ses composantes avec le Modèle 3.

L'analyste boursier Adam Jonas, qui suit l'action de Tesla chez Morgan Stanley, a indiqué jeudi que «le nouveau VUS est pour Tesla une chance de tirer les leçons des modèles S, X et 3, dans le domaine du design et de la production : (ce VUS) permettrait d'offrir un produit dans un segment global plus vaste et en croissance plus rapide.» Dans une note à ses clients investisseurs, il avait aussi noté que le lancement du Modèle Y comportait le risque de ralentir les ventes du Modèle 3, juste au moment où cette berline intermédiaire est déployée dans les marchés internationaux.

Avec La Presse

PHOTO TWITTER

Un fan de Tesla s'est fait plaisir avec PhotoShop et a mis ceci sur internet l'an dernier.