Le constructeur américain de voitures électriques Tesla a commencé à produire des batteries dans son usine géante (Gigafactory) du Nevada, a-t-il annoncé mercredi, une étape importante pour son développement dans l'énergie électrique en général.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Aujourd'hui, à la Gigafactory, Tesla et Panasonic ont commencé la production à grande échelle de batteries lithium-ion qui seront utilisées pour les produits d'accumulation d'énergie de Tesla et sur le futur Model 3», a indiqué la société dirigée par Elon Musk sur son compte Twitter.

Le Model 3 est la voiture de moyenne gamme que Tesla doit commencer à produire cette année. Elle a déjà été précommandée à près de 400 000 exemplaires et sera vendue autour de 35 000 dollars aux États-Unis.

Outre l'automobile, Tesla veut également s'imposer dans l'énergie domestique en équipant les habitations d'accumulateurs d'énergie leur permettant de fonctionner sans être reliées au réseau ou de faire face à ses défaillances.

Tesla a précisé mercredi que l'objectif de son usine du Nevada était de produire en 2018 autant de batteries que l'ensemble des autres usines de ce type dans le monde entier combiné. Il s'agira également du plus grand bâtiment industriel au monde.

Selon Tesla, la Gigafactory va également employer, lorsqu'elle tournera à pleine capacité, 6500 personnes et créera de 20 000 à 30 000 emplois indirects.

Cette annonce faisait décoller le titre de Tesla en Bourse où il gagnait 3,64 % à 224,89 dollars vers 11 h 45 à Wall Street. Cela venait compenser l'annonce la veille que Tesla avait raté ses objectifs de vente au 4e trimestre de 2016, ne vendant que 22 200 modèles «S» et «X» au lieu des 25 000 envisagés. Sur l'ensemble de l'année dernière, Tesla a toutefois produit 83 922 voitures électriques, une hausse de 64 % par rapport à 2015.