Icône de l'histoire de l'automobile japonaise, la GT-R se fait vieille, du moins face aux rivales beaucoup plus jeunes techniquement et plus raffinées. Nissan prépare heureusement une descendante dont les détails sont jalousement gardés secrets.

Charles René LA PRESSE

Le magazine Autocar a toutefois pu lever un coin de voile lors d'une entrevue récente avec le directeur du design du constructeur, Alfonso Albaisa.

Selon ce dernier, la prochaine GT-R devrait « probablement » employer un moteur électrique pour soutenir un moteur thermique. Cela dit, il précise que rien n'est confirmé à l'interne à ce sujet.

Cette GT-R reposera par ailleurs sur un tout nouveau châssis. Albaisa soutient, évidemment pour entretenir l'engouement, qu'elle sera la plus rapide de son segment, ce qui n'est pas une mince tâche.

Côté design, ce seront les angles qui devraient prédominer.