Nissan rappelle plus de 3,8 millions de véhicules, pour la plupart en Amérique du Nord, en raison d'un risque de défaillance de l'airbag côté passager, a indiqué samedi le groupe dans un communiqué.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le constructeur japonais évoque un risque de dysfonctionnement des capteurs susceptible d'entraîner un mauvais déploiement de l'airbag côté passager en cas de collision.

Le groupe a annoncé que « 3,5 millions de véhicules Nissan et quelque 381 000 véhicules Infiniti sont concernés globalement par ce rappel ». Nissan précise que 80 % d'entre eux ont été vendus en Amérique du Nord.

Ce rappel couvrirait la période 2013-2017 et concernerait les modèles Altima, Leaf, Maxima, Murano, Pathfinder, Sentra et Rogue.

Le constructeur n'a pas indiqué si ce rappel impliquait l'équipementier nippon Takata, ébranlé depuis des mois par un scandale de coussins gonflables, qui a provoqué au moins 10 accidents mortels dans le monde (dont neuf aux États-Unis) et de nombreux autres cas d'explosions intempestives de coussins gonflables.