C'est fou ce qu'on peut faire avec une Lotus Exige et du carburant E85. Le préparateur texan Hennessey a présenté à Las Vegas une version extrême de sa Venom GT, qui est un coupé Lotus très modifié.

Publié le 9 nov. 2015
Denis Arcand LA PRESSE

La Venom GT 2016 montrée au salon SEMA produit 1451 chevaux, 207 de plus que la Venom GT 2015. C'est surréaliste: la voiture pèse 1244 kg...

Le moteur a été modifié, mais pas changé: c'est encore le monstrueux V8 biturbo de 7 L (everything is bigger in Texas, comme ils disent là-bas) qui fait avancer le modèle 2015. Mais John Hennessey l'a modifié pour qu'il puisse brûler du carburant E85 (85% de bioéthanol, 15% d'essence). Il explique que l'E85 permet d'augmenter la pression de suralimentation de 19 psi à 26 psi. La modification n'ajoute pas de poids, ça fait un ratio puissance/poids de 1,17 ch/kg.

La plus rapide

Comme Hennessey a certains traits traditionalistes, le quart de mille en ligne droite est important pour lui: sa machine le fait en 9,4 secondes (de 0 à 269 km/h). Au fait, le caoutchouc qu'on brûle avec ce genre d'auto est des Michelin Pilot Sport Cup 2, des pneus piste-route à 560$ chacun.

Le quart de mille est important, donc, mais ce qui compte vraiment pour Hennessey et les gens comme lui, c'est la vitesse maximale: il veut la voiture routière la plus rapide au monde. La Venom GT 2016 n'a pas encore été testée officiellement, mais John Hennessey prédit qu'elle fera «0-60 milles à l'heure en 2,4, 100 en 4,4 et plus de 280 au max». En français et en métrique, ça veut dire 0-96 km/h en 2,4 secondes, 0-161 km/h en 4,4 secondes et 451 km/h et plus en vitesse de pointe.

«Notre propos est que la Venom demeure l'hypervoiture la plus rapide, performante et excitante au monde», dit-il.

Pour la majorité des gens, tout ce qui est au-delà de 140 km/h, c'est un peu abstrait. Alors pour vous aider à vous représenter ce qu'est 451 km/h, disons que ça ferait Montréal-Québec en 34 minutes et 27 secondes. Pourvu qu'on ne se tue pas dans une boule de feu dans la grande courbe juste avant Boucherville, bien entendu. Cette vitesse, si elle est homologuée, fera effectivement de la Venom GT 2016 la voiture la plus rapide au monde jusqu'à ce que Koenigsegg ou Bugatti arrive avec quelque chose de plus fou encore.

En fait, ce pourrait aussi être Hennessey lui-même, puisqu'il prépare la Venom F5 pour 2017, une bombe censée atteindre et dépasser la plus récente fixation de John Hennessey: 290 milles à l'heure (466,7 km/h).