Conscient de l'extraordinaire résonance qu'a eue la E-type dans l'histoire de l'automobile, Jaguar a décidé de mettre sur pied un programme de restauration inédit destiné à cette sublime création.

Charles René LA PRESSE

Ainsi, les propriétaires de la première cuvée de la E-type (produite de 1961 à 1968) pourront confier directement à Jaguar le projet de remise en état de leur voiture à partir de la rondelette somme de 285 000 £ (environ 476 000 $ CAN).

Seulement dix

À peine 10 véhicules pourront bénéficier de ce programme encadré par des experts de Jaguar pour assurer la plus grande authenticité possible du produit fini.