Le sud-coréen Hyundai a annoncé jeudi être le premier constructeur au monde à vendre des véhicules équipés du système d'exploitation Android de Google.

Publié le 27 mai 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

La Sonata, uniquement vendue aux États-Unis, permet au conducteur d'utiliser des services en ligne et son téléphone intelligent - sous Android - de manière sécurisée, par des commandes vocales.

Le conducteur n'a qu'à relier son téléphone intelligent à sa voiture pour transposer l'affichage de son téléphone sur l'écran tactile de la voiture, répondre à ses messages électroniques, prendre des appels ou lire ses fichiers musicaux.

Hyundai a indiqué qu'il allait étendre Android Auto à ses autres modèles, et offrir l'offre concurrente d'Apple, CarPlay.

Selon le site internet de Google, 28 constructeurs ont adopté son système d'exploitation embarqué, parmi lesquels Renault, Audi, Bentley, Ford, Fiat et Volkswagen.