Se faire «flasher» par un radar photo est doublement choquant puisque ces mouchards électroniques sont clairement indiqués par des panneaux sur le bord des routes.

Denis Arcand LA PRESSE

Si on se fait prendre, c'est forcément par distraction. Hyundai envisage de mettre bientôt dans la Genesis un gadget à classer dans la catégorie «il suffisait d'y penser».

Le GPS et les freins seront mariés par un logiciel faisant automatiquement ralentir l'auto à la vitesse permise quand la voiture approchera d'un radar fixe. Les radars photo, qui sauvent des vies sans jamais se faire d'amis, sont répertoriés dans les cartes électroniques des GPS automobiles.

À 800 mètres d'un radar photo, un avertissement sonore sera entendu. Si le conducteur ne réagit pas, la voiture freinera doucement pour s'adapter à la vitesse permise.

Ce dispositif aura de la redondance pour contrer les radars photo récemment installés et pas encore notés sur les cartes GPS: grâce à une caméra de pare-brise, le logiciel sera aussi capable de reconnaître les panneaux de signalisation annonçant les radars photo.