Dire que le F-150 est important pour Ford est digne d'un euphémisme. La camionnette pleine grandeur est le pain et le beurre du constructeur américain. Il dégage à lui seul d'énormes volumes de ventes depuis des décennies et possède une notoriété extraordinaire. Il n'est donc pas étonnant de voir le constructeur de Dearborn mettre beaucoup d'énergie sur sa refonte, exposée en début d'année à Detroit.

Charles René LA PRESSE

Outre l'aluminium utilisé dans la carrosserie, cette génération se différenciera par la taille des moteurs. Trois des quatre moteurs proposés seront des V6 - un changement de philosophie dans un segment qui a presque toujours misé sur des V8. On savait que Ford laisserait tomber le V6 de 3,7 L pour un V6 de 3,5 L comme moteur de série. Maintenant, nous savons que cette baisse de volume s'accompagnera d'une baisse de la puissance de ce moteur de base.

À 283 ch et 255 lb-pi de couple, le 3,5 L sera moins puissant de 19 ch et diminue l'offre de 23 lb-pi de couple comparativement à celui qu'il remplace. Avec officiellement 328 kg de moins à déplacer, Ford soutient que cette baisse de puissance doit toutefois être mise en contexte. Le rapport poids-puissance du F-150 de série sera amélioré de 5% par rapport à l'ancien modèle. Il pourra en outre tracter une remorque de 3450 kg.

Un petit EcoBoost «punché»



Le V6 de 2,7 L biturbo EcoBoost avait aussi déjà été annoncé. Turbocompressé et doté de l'injection directe, il produira finalement 325 ch et 375 lb-pi de couple, des chiffres qui le positionnent près du V6 de 3,5 L biturbo utilisé dans l'année-modèle 2014.

Pour assurer sa robustesse, Ford a construit son bloc en fonte à graphite vermiculaire, un matériau également employé dans la construction du bloc du moteur turbodiesel Powerstroke de la gamme de camionnettes «heavy duty» du constructeur. Afin de favoriser une économie de carburant plus élevée en conduite urbaine, le constructeur américain a également équipé cette motorisation d'un système d'arrêt automatique lorsque le véhicule est immobilisé.

Lorsqu'il est équipé de ce moteur, le F-150 pourra en outre remorquer jusqu'à 3800 kg et aura une capacité de charge de 980 kg. On ne sait toutefois pas encore l'ampleur de sa soif - néanmoins promise comme bien contenue.

Ford offrira, plus haut dans la hiérarchie, le V6 biturbo de 3,5 L et le V8 de 5 L, deux moteurs qui étaient affichés au calepin d'options l'année dernière. Ces derniers devraient vraisemblablement voir leur puissance légèrement haussée pour creuser un écart plus net avec les deux V6 présentés plus haut. Comme prévu, le gros V8 de 6,2 L disparaîtra du catalogue.