Le constructeur américain Ford a annoncé mardi le déploiement d'une septième campagne de rappels nord-américaine touchant la dernière génération de son VUS compact Escape.

Charles René LA PRESSE

Plus de 161 000 unités d'année-modèle 2013 équipées du quatre-cylindres turbo de 1,6 litre devront prendre le chemin du concessionnaire. Au Canada, 18 917 exemplaires sont rappelés par la marque.

Les exemplaires défectueux présentent des risques de surchauffe du couvercle de soupapes, pièce qui pourrait se fissurer et laisser échapper de l'huile. Une fuite d'essence provenant des canalisations situées dans le compartiment-moteur pourrait également affecter 11 821 Escape vendus dans le monde.

Dans le cas échéant, ces deux fuites pourraient évidemment déclencher un incendie.

Le Département des transports des États-Unis a comptabilisé 13 plaintes à ce sujet. Aucun blessé n'a été signalé. 

Pour corriger le tout, Ford modifiera les boucliers pare-chaleur, le système de refroidissement et les paramètres du module de contrôle du moteur. 

> Avec Reuters