La guerre aux chevaux entre les trois grands constructeurs américains semble loin de s'essouffler. Ralph Gilles, directeur de SRT, la division de haute performance de Chrysler, a déclaré au mensuel américain Hot Rod que la Viper pourrait bientôt être supplantée en terme de puissance par un autre modèle du constructeur.

Publié le 27 mars 2014
Charles René LA PRESSE

Le modèle en question serait naturellement la Dodge Challenger, représentante de Chrysler dans le cercle fermé des pony cars américains. Pour l'instant commercialisé en version SRT avec un V8 Hemi de 6,4 L (470 ch.), ce coupé pourrait bientôt recevoir l'injection d'une grande quantité de chevaux suralimentés.

Des rumeurs circulent depuis déjà plusieurs mois concernant le développement d'un nouveau V8 nommé Hellcat d'une cylindrée de 6,2 L. Celui-ci devrait être coiffé d'un compresseur volumétrique pour augmenter son mordant. Si l'on s'en remet aux propos de Gilles, il pourrait livrer plus de 640 ch., la puissance de l'énorme V10 de 8,4 L de la Viper.

Cette information est toutefois communiquée dans un contexte particulier. Le fabricant a annoncé la semaine dernière qu'il arrêtait la production de la Viper pendant un mois, une conséquence des ventes décevantes. Le département SRT a également indiqué qu'il n'allait pas inscrire de Viper à la prochaine course des 24 Heures du Mans. Serait-ce le début de la fin?