On entend parler de ce véhicule concept de BMW depuis un an, mais à part l'intention du constructeur d'en décliner un véhicule autonome prêt à être commercialisé en 2021, on n'avait que très peu à se mettre sous la dent. Ça vient de changer.

Alain McKenna LA PRESSE

D'ici trois ans, BMW compte mettre en marché un véhicule offert avec différentes motorisations, dont un groupe purement électrique capable d'une autonomie de 700 km par charge.

Ce dernier affichera une puissance pouvant varier de 134 à 800 chevaux, selon qu'il est secondé par une cylindrée ou qu'il est employé en solo.

En prime, ce véhicule, dont la forme et les dimensions s'apparenteront à celles du X5 actuel, selon un porte-parole de BMW, sera capable de se conduire tout seul la plupart du temps, puisque BMW promet une autonomie de niveau 5, la plus élevée envisagée par l'industrie à l'heure actuelle.

Voilà qui devrait positionner la marque allemande aux avant-postes de la technologie automobile, aux côtés de General Motors et de Waymo (Google), qui partagent sensiblement des ambitions et un échéancier similaires.