Alors que Toyota lance son premier modèle à piles à combustible sur le marché californien, la Mirai, le constructeur BMW envisage d'emprunter le même chemin.

Charles René LA PRESSE

Selon la revue anglaise Autocar, le manufacturier allemand pourrait doter le prochain modèle de sa filière i, l'i5, de piles à combustible à hydrogène pour alimenter son moteur électrique. Le développement du modèle serait orchestré de concert avec Toyota pour en diminuer les coûts. À titre indicatif, la Toyota Mirai a une autonomie avérée de 431 km et peut se ravitailler en 5 minutes.

Comme son chiffre l'indique, la compacte i5 se positionnerait au-dessus de la sous-compacte i3 dans la hiérarchie de cette lignée. Ces modèles font office de vitrine technologique écolo pour BMW.

Audi est aussi dans la course. La marque a également montré un intérêt marqué pour la technologie en présentant au salon de Los Angeles une version à piles à combustible de sa A7. Mercedes veut également commercialiser dans certains marchés une version à hydrogène de sa compacte Classe B dès 2017.