BMW prépare la sortie de produits inédits (X4, Série 4), mais s'affaire également à renforcer sa gamme actuelle en l'assaisonnant de nouvelles versions. Tenez la Série 3, par exemple. Après la berline, la marque bavaroise ajoute une version Touring (lire familiale) et une autre à motorisation hybride. Ajoutons à cela l'arrivée somme toute récente d'un rouage à quatre roues motrices et le compte est complet pour cette gamme.

Publié le 23 janv. 2013
Éric Lefrançois, colaboration spéciale LA PRESSE

Et les coupés et cabriolets de Série 3, alors? Rassurez-vous, ceux-ci seront renouvelés au cours de la prochaine année, mais changeront de matricule et inaugureront par le fait même la Série 4. Celle-ci a été dévoilée le mois dernier à Munich dans sa forme conceptuelle. Le «4» ne symbolise cependant pas seulement un design original, mais aussi un surcroît de dynamisme sportif, d'exclusivité et de différenciation encore plus claire par rapport à la Série 3, souligne BMW.

Comparativement à l'actuelle Série 3 (berline), l'empattement augmente, les voies s'élargissent et, forcément, les proportions changent. La Série 4 comptera un coupé, un cabriolet, mais aussi une interprétation 4-portes, comme le «Gran Coupe» de Série 6. Puisqu'il en est question, le Gran Coupe aura droit, comme la Série 6 cabriolet d'ailleurs, à une déclinaison M (Motorsport). Celle-ci sera visible dans les concessions à compter de l'été. Elle s'anime d'un puissant moteur V8 suralimenté (560 chevaux) auquel est jumelée une boîte 7 rapports à double embrayage. Pour passer correctement toute cette puissance au sol par les roues arrière (motrices), BMW a recours à un différentiel actif et apporte plusieurs modifications au châssis. La direction est à assistance hydraulique et comporte une démultiplication variable, tandis que la puissance du freinage a été décuplée.

L'arrivée du m6 Gran Coupe coïncidera avec l'avènement de la Z4 2014. Les changements apportés sont plutôt subtils. Pour s'en convaincre, il suffit, par exemple, de regarder les buses de ventilation: celles-ci sont désormais encadrées d'un filet noir lustré. À l'extérieur, trois nouvelles teintes s'ajoutent à la palette de couleurs offertes. Le modèle d'entrée de gamme est désormais identifié sous le code alphanumérique 18i et comporte un moteur 4 cylindres suralimenté de 156 chevaux.

Par ailleurs, BMW entend proposer des versions à tirage limité (Lifestyle) de sa Série 1. Celles-ci se reconnaissent à leur teinte de carrosserie exclusive (blanc minéral) et à une sellerie intérieure de couleur marron.

Enfin, BMW prépare activement la mise en marché de sa filiale i, uniquement composée de véhicules à propulsion électrique ou hybride rechargeable. Une citadine (i3) fera ses premiers tours de roues d'ici à la fin de l'année, alors que la sportive i8 apparaîtra au cours de l'année prochaine. À noter que BMW propose déjà dans sa gamme existante quatre produits à motorisation hybride (ActiveHybrid). Ceux-ci sont offerts sur les Séries 3, 5, 7 et sur le multisegment X6.