Le plus fardé des Sportage coûte 34 995$ et le plus roturier des Evoque, 46 995$. Comment justifier la différence de prix auprès de votre banquier?

Mis à jour le 11 janv. 2019
Éric Lefrançois, collaboration spéciale LA PRESSE

Douze mille dollars, c'est beaucoup et peu à la fois. Beaucoup, si vous avez l'idée d'acheter votre prochain véhicule. Peu, si vous avez l'intention de le louer. Dans cette fourchette élevée de prix, le consommateur privilégie d'ailleurs la location à l'achat. Selon le concessionnaire, les conditions de financement, la durée du bail et votre pouvoir de négociation, il ne vous coûtera qu'une centaine de dollars de plus par mois pour glisser les clés d'un Range Rover dans vos poches plutôt que celles d'une Kia. Ça sent déjà la bonne affaire.

>>>> Voir le duel du mois Evoque vs Sportage en PHOTOS.

La somme est relativement comparable, d'accord, mais ce duel dérape aussitôt que l'on parle des caractéristiques de série. Le plus «pauvre» des Evoque peine à soutenir la comparaison avec le plus «riche» des Sportage. Ce dernier affiche une liste d'accessoires aussi longue qu'un train de marchandises. Du baquet du conducteur avec fonction réfrigérante au toit panoramique en passant par le volant chauffant, cette Kia ne manque de rien pour faire rougir le modèle d'entrée de gamme - Pure - de l'Evoque. Celui-ci n'offre même pas de sièges à réglages électriques ou de caméra de recul. Ces accessoires sont tous offerts moyennant un supplément à l'intérieur de groupes d'options coûtant entre 2250 $ et 9000$. Ne cochez qu'un seul de ces groupes et l'utilité de ce duel tombe à plat. Le Sportage l'emporte sur-le-champ avec son rapport prix/accessoires plus avantageux. Les plus pragmatiques ne manqueront pas de relever aussi la plus grande densité du réseau de concessionnaires Kia et la généreuse garantie qu'il propose, 5 ans/100 000 km.

Une question de style

Tout cela est très bien, mais vous ne pourrez voir aligner les lettres R-A-N-G-E R-O-V-E-R sur la lisière du capot. Et le charme opère dès que les yeux se posent sur cette carrosserie stylisée qui, sur son passage, fait encore tourner les têtes comme des tournesols. La pente inclinée de son toit écrase tout dans sa chute, des vitres latérales arrière à la lunette et crée une impression de mouvement, même à l'arrêt.

La ligne du Sportage est moins charismatique. Peut être n'éprouverions-nous pas la même fascination si l'Evoque n'était pas si nouveau et si rare dans nos rues.

Contrairement aux autres modèles de la gamme, l'Evoque ne renie pas le passé et la culture du constructeur anglais. Hélas, pour le découvrir, il faut allonger quelques dollars. Ce faisant, on vous ouvrira toutes grandes les portes du catalogue de personnalisation offert sur ce véhicule. Les possibilités sont sans limites, surtout si vous optez pour les versions supérieures (Prestige et Dynamic), lesquelles permettent des agencements d'une rare élégance avec du cuir de haute qualité.

Le Sportage EX ne va pas aussi loin. Sa présentation est plus belle que le modèle d'entrée de gamme (23 295$) avec ses assises en cuir inodores et surpiquées de coutures de couleur contrastante, mais l'apparence n'est pas aussi riche. Les plastiques durs abondent dans le tableau de bord alors que celui de l'Evoque, lui, est habillé d'un fini matelassé découpé par des insertions de bois ou d'aluminium brossé.

L'originalité et le souci du détail proposé par l'anglaise séduisent, mais l'accès aux places arrière pose problème en raison de l'étroitesse de l'accès. À ce niveau, la sud-coréenne fait mieux que sa rivale. Côté volume du coffre, l'Evoque reprend l'avantage en proposant une ouverture plus large de son hayon et une capacité de chargement supérieure même lorsque la banquette demeure en place.

Le luxe, ça se ressent

Sur papier, les caractéristiques techniques de l'Evoque et du Sportage sont très semblables. Par exemple, les deux s'animent d'un moteur quatre cylindres 2 litres suralimenté par turbocompresseur auquel est relié une boîte semi-automatique à six rapports. Le Range Rover, en raison de son sélecteur rotatif, offre la possibilité d'engager les vitesses manuellement à l'aide de palettes au volant. Pas le Sportage.

En dépit de leur configuration identique, ces deux moteurs offrent un agrément bien différent. Le 2-litres du Range Rover fait preuve de plus de souplesse et déballe sa puissance sans prendre le mors aux dents, comme c'est le cas du Sportage. Ce dernier a cependant deux avantages. Un petit et un grand. Le petit d'abord : il consomme légèrement moins que son homologue anglais (ou serait-ce américain puisque ce moteur dérive du 2-litres eco-boost de Ford). Le grand : le 2-litres sud-coréen autorise qu'on l'alimente d'essence ordinaire. Bonjour les économies.

Inutile d'être un spécialiste de châssis pour ressentir les différences de comportement entre ces deux modèles. Celui du Range Rover apparaît beaucoup plus rigide et réalise un meilleur compromis entre confort et tenue de route. En un mot, il met rapidement en confiance. Les mouvements de caisse sont mieux contrôlés et l'Evoque vire plat et se révèle plus précis que son homologue sud-coréen. Ce dernier comporte une direction que l'on souhaiterait plus ferme à vitesse de croisière et une plate-forme «tricotée plus serrée» pour assouplir les éléments suspenseurs dotés ici de coussinets spécifiques (lire plus durs).

Même si les deux véhicules proposent plusieurs assistants à la conduite similaires comme le rouage intégral, le contrôle de descente en pente ou le correcteur de stabilité électronique, l'Evoque l'emporte en raison de la plus grande sophistication de ses accessoires qui entrent en action avec plus de discernement. Par exemple, la nature sous-vireuse (train avant qui donne l'impression de tirer tout droit dans les virages) de ces deux véhicules est gérée avec plus de souplesse et d'anticipation par le Range Rover que le Kia.

Quand on aime, on ne compte pas. Si un véhicule ne représente pour vous qu'un volant et quatre roues, aussi bien vous en tenir au Sportage. Il vous donnera pleine satisfaction. En revanche, si vous appréciez l'exclusivité, l'élégance et le soucis apporté aux détails (tant esthétique que technique), difficile de ne pas succomber à tous les charmes de ce Range Rover. Tous? Sauf un: les options.

RANGE ROVER EVOQUE PURE 2012

Prix : 46 995$

Frais de transport et de préparation 1270$ (préparation en sus)

Garantie de base : 48 mois/80 000 km

Consommation obtenue lors du duel : 11,7 L/100 km

Pour en savoir plus : www.landrover.ca

Moteur : L4 DACT 2 litres Turbo

Puissance : 240 ch à 5500 tr/mn

Couple : 251 lb-pi à 1750 tr/mn

Poids : 1640 kg

Rapport poids-puissance : 6,83 kg/ch

Mode: Intégral (4 roues motrices)

Transmission de série : Semi-automatique 6 rapports

Transmission optionnelle : Aucune

Direction/Diamètre de braquage: Crémaillère/11,3 mètres

Freins : Disque

Pneus : 235/60R18

Capacité du réservoir de carburant : 50 litres

Essence recommandée: Super

KIA SPORTAGE SX 2012

Prix : 34 995$

Frais de transport et de préparation: 1650$

Garantie de base : 60 mois/100 000 km

Consommation obtenue lors du duel : 11,5 L/100 km

Pour en savoir plus : www.kia.ca

Moteur : L4 DACT 2 litres Turbo

Puissance : 260 ch. à 6000 tr/mn

Couple : 269 lb-pi entre 1850 et 3000 tr/mn

Poids : 1635 kg

Rapport poids-puissance : 6,28 kg/ch

Mode: Intégral (4 roues motrices) Transmission de série :

Semi-automatique 6 rapports

Transmission optionnelle : Aucune

Direction/Diamètre de braquage: Crémaillère/10,57 mètres

Freins : Disque

Pneus : 235/55R18

Capacité du réservoir de carburant : 55 litres

Essence recommandée: Super