Le Ford F-150 Raptor a fait couler beaucoup d'encre au courant des derniers mois. Certes, son allure musclée a tout pour séduire l'amateur du genre, mais ce sont spécifiquement ses capacités hors route qui impressionnent.

Charles René, collaboration spéciale MONVOLANT.CA

General Motors ne pouvait rester les bras croisés devant une telle concurrence. Sa riposte, le Sierra All Terrain, sera présentée sous forme de concept à Detroit en janvier prochain.

Un Sierra profondément modifié

Il est inévitable que General Motors ne pouvait envoyer dans l'arène un vulgaire GMC Sierra sur lequel on a apposé différents badges sensés réveiller l'homme du bois en vous.  D'importantes modifications ont été apportées au Sierra à cabine multiplace de base.

Les amortisseurs Fox avec réservoirs de fluides indépendants et la barre stabilisatrice à désengagement électronique sont là pour en témoigner.

Côté pneus, GM retient les services de BFGoodrich KM2 spécialement conçus pour les routes peu collaboratrices.

Les voies de la camionnette ont également été élargies et la garde au sol relevée. Pour assurer une protection des organes mécaniques, les dessous de caisse sont protégés par des plaques façonnées de matériaux composites.

Le tout est enrobé d'une carrosserie redessinée toute en musculature pour respecter la ligne de conduite empruntée par ce créneau à faible diffusion

Une motorisation diesel

GM a appelé en renfort son tout nouveau moteur Duramax V8 turbodiesel  de 6,6 litres pour déplacer l'imposante masse.  Sa puissance (397 chevaux), mais surtout son couple éléphantesque de 795 livres-pied devraient l'aider à se sortir de plusieurs fâcheuses positions.

En outre, il est couplé à une boîte de vitesses automatique préparée par Allison à 6 rapports. L'ensemble est assez robuste pour tracter 5896 kg.

Il serait surprenant de ne pas voir ce joujou prendre le chemin des concessionnaires à compte-goutte dans un proche avenir. Plus de détails seront communiqués lors de son dévoilement.