Le constructeur automobile suédois Volvo, propriété depuis août du chinois Geely, pense inaugurer dans deux ans sa nouvelle usine prévue en Chine, a indiqué lundi son directeur général.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous allons bientôt prendre une décision sur la première usine. La production commencera dans deux ans. Nous attendons l'accord des autorités», déclare l'allemand Stefan Jacoby, en poste depuis quatre mois, au quotidien économique Dagens Industri.

Li Shufu, le patron de Geely et nouveau président du conseil d'administration de Volvo, avait annoncé en septembre son intention d'ouvrir trois usines d'assemblage Volvo en Chine, avec un objectif de vente de 300 000 véhicules sur le nouveau premier marché automobile mondial.

Le plan a suscité «des discussions» avec la direction de Volvo à Göteborg en Suède, selon un porte-parole, des médias évoquant «des désaccords».

Un accord sur «la direction stratégique» en Chine a été trouvé le 9 décembre selon Volvo, mais l'approbation des modalités a été renvoyée à un prochain conseil d'administration. Selon Stefan Jacoby, l'objectif est d'atteindre rapidement 100 000 ventes annuelles en Chine contre 30 000 actuellement.

Le groupe suédois construit déjà environ 15 000 voitures par an en Chine, via un partenariat avec son ancien propriétaire américain Ford et le chinois Chang'an.

Le directeur général de Volvo, dont les effectifs sont passés à 19 650 en 2009 contre près de 28 000 cinq ans plus tôt, annonce par ailleurs que la société va réembaucher 500 personnes en Suède l'an prochain grâce au rebond des ventes.

Après un pic de 460 000 voitures vendues en 2007, les ventes avaient plongé en raison de la crise à environ 330 000 en 2009 avant de remonter à 380 000 cette année.

Geely, qui a racheté Volvo à Ford pour 1,5 milliard de dollars, espère doubler la production d'ici dix ans, en s'appuyant principalement sur la Chine.

Volvo Automobile est distinct depuis 1999 de son ancienne maison mère Volvo Groupe, qui l'avait vendu à Ford pour 6,45 milliards de dollars à l'époque.