Renault a présenté mercredi 25 août, lors de l'ouverture du salon automobile de Moscou, la Latitude, nouvelle berline haut de gamme destinée à remplacer la défunte Vel Satis. Cette voiture statutaire sera également présentée au Mondial de l'Auto de Paris, au mois d'octobre.

RELAXNEWS

Le public moscovite est donc le premier à découvrir cette Latitude. Et pour cause, Renault est aujourd'hui la quatrième marque du marché russe. Il dispose d'un partenaire local, AvtoVaz, de trois usines (Renault, AvtoVaz et Nissan), et vise, à l'horizon 2015, 40% de parts de marché. Si pour l'heure le constructeur au losange est surtout apprécié pour ses voitures compactes et, ses Logan et Sandero à bas prix, il cherche désormais à séduire une clientèle aisée, friande des longues berlines.

>>> Voyez plus de photos de la Latitude

La Latitude correspond en fait à une version améliorée de la SM5, un modèle commercialisé en Corée du Sud par Samsung Motors, un fabricant dont le propriétaire n'est autre que Renault. Elle sera proposée en deux versions, la première pour l'Asie, l'Afrique, la Russie, la Turquie, l'Australie, le Mexique et les pays du golfe, et la seconde pour le marché européen.

Avec ses 4,89 mètres (soit 3 cm de plus que la Vel Satis), la Renault Latitude deviendra la plus longue des voitures au losange. Sa face avant est agrémentée de projecteurs bi-xénon adaptatifs et directionnels, et d'une grille de calandre chromée. L'arrière abandonne le hayon pour une malle qui s'annonce très généreuse et des feux à LED.

A bord, l'ambiance se veut luxueuse, avec le siège conducteur massant, un système audio Bose Premium, le système mains libres, l'air conditionné tri-zone, ou encore un ionisateur d'air qui parfume l'habitacle.

Produite sur le site Renault-Samsung Motors de Busan, en Corée du Sud, la Renault Latitude sera lancée dès la fin septembre au Maghreb, en Russie et en Ukraine. La version pour l'Europe de l'ouest suivra quelques mois plus tard.