Plusieurs concessions d'automobiles de General Motors du Canada qui devaient fermer demeureront finalement ouvertes, grâce à une entente conclue avec le constructeur au terme de neuf mois de querelles juridiques.

LA PRESSE CANADIENNE

GM Canada affirme qu'un accord a été atteint avec 21 concessionnaires qui avaient décidé de poursuivre la société après avoir appris la nouvelle de la fermeture de leurs établissements respectifs.

Du groupe, près d'une douzaine de concessions demeureront ouvertes.

Les termes de l'entente n'ont pas été rendus publics.

Les concessionnaires accusaient GM d'avoir agi de façon arbitraire au moment de décider quels étaient les magasins canadiens qui demeureraient ouverts à la suite de l'importante restructuration opérée l'an dernier.

Une autre poursuite en recours collectif, intentée au nom de 215 concessionnaires de GM, n'a pas encore été réglée.