Toyota Canada lance un rappel d'environ 4200 véhicules Avalon des années 2000 à 2004 afin de remédier au risque de bris de la barre de verrouillage du volant de direction dans certaines conditions. Aucun autre véhicule Toyota ou Lexus n'est touché par ce rappel.

LA PRESSE CANADIENNE

Dans un communiqué publié jeudi, Toyota explique qu'en raison d'un moulage incorrect de la barre de verrouillage du volant de direction, qui est un élément du système d'interverrouillage du volant, il est possible qu'une minuscule fissure se forme à sa surface. Cette fissure est susceptible de s'agrandir au cours d'une longue période de verrouillages et de déverrouillages répétés, et la barre pourrait finir par se briser. Il serait alors difficile de déverrouiller le système d'interverrouillage à l'arrêt.

Le constructeur signale que si, pendant la conduite, le véhicule est dirigé vers la droite avec suffisamment d'accélération latérale, une barre de verrouillage brisée et lâche pourrait se déplacer vers l'arbre de direction. Si l'orifice d'engagement dans l'arbre se trouve aligné au moment même où la barre de verrouillage brisée s'est déplacée, cela pourrait entraîner l'engagement du verrou du volant de direction et augmenter les risques d'accident.

Toyota ajoute cependant qu'aucun cas d'accident relié à cette situation ne lui a été jusqu'ici signalé.

Toyota remplacera le support de colonne de direction des véhicules concernés, une procédure qui prendra environ deux heures, suivant l'horaire de travail du concessionnaire. A partir de la fin du mois prochain, Toyota avisera les propriétaires de faire remplacer sans frais le support de colonne de direction.

Cette mesure concernant le modèle Avalon s'inscrit dans une longue liste de rappels de véhicules qui ont frappé plusieurs modèles Toyota au cours des derniers mois.