Plusieurs l'attendaient et c'est finalement à Genève qu'elle fera son entrée. La Audi RS5, une A5 qui a passé beaucoup de temps au centre de conditionnement physique, fait son incursion dans la gamme.

Mis à jour le 25 févr. 2010
Charles René, collaboration spéciale LA PRESSE

C'est finalement sur un V8 atmosphérique qu'Audi a jeté son dévolu, un proche parent de celui propulsant la R8.

 

Malgré 450 chevaux, ce moteur est loin d'être goinfre. Sa consommation, en cycle mixte, est de 10,8 litres au 100 kilomètres.

 

> Pour lire la suite et laisser vos commentaires, rendez-vous sur L'Auto blogue.