Cantonnée depuis toujours à des rôles de figuration, la Legacy profitera, la semaine prochaine, de la tenue du salon automobile de New York pour révéler ses nouveaux atours.

Éric LeFrançois, collaboration spéciale LA PRESSE

Cette cinquième génération qui fera carrière dans les salles d'exposition à la fin de l'été sera nettement plus spacieuse que sa devancière. Déposée sur un empattement plus long (+80 millimètres), la nouvelle Legacy est également plus haute (+80 mm) et plus large (+90 mm) que sa devancière. Des dimensions extérieures accrues qui profitent directement aux occupants. En effet, si l'on prête foi aux assertions de son constructeur, cette Legacy offre 100 millimètres de dégagement supplémentaire aux jambes à l'arrière et un volume habitable comparable à celui d'une Honda Accord. Plus d'espace également dans les bagages puisque la capacité du coffre (416 litres) équivaut pratiquement à celle d'une Toyota Camry.

À son arrivée dans les concessions en août, la Legacy se déclinera en quatre livrées : 2.5i, PZEV, 2.5GT et 3.6R. Les deux premières nommées retiennent les services d'un moteur quatre cylindres à plat de 2,5 litres (170 chevaux) dont la principale innovation est de délivrer ses 170 livres-pied de couple à un régime sensiblement moins élevé qu'autrefois. La 2,5 GT aura droit, pour sa part, à une version suralimentée de ce même moteur (265 chevaux. et 258 lb-pi de couple), tandis que la 3,6R bénéficiera exclusivement des services d'un six-cylindres à plat de 3,6 litres (dérivé de celui de la Tribeca) qui contrairement au 3 litres qu'il remplace pourra s'abreuver en essence Ordinaire. Pas un mot cependant sur le moteur diesel récemment développé par la firme japonaise à l'intention des marchés européens.

La grande nouveauté technique de ce modèle toutefois est de retrouver - une première depuis la Justy - une boîte à variation continue (type CVT) au catalogue. Baptisée Lineartronic, cette boîte sera proposée en option sur la Legacy 2.5i, mais de série sur la Legacy PZEV. À noter que les 2,5 GT et 3,6R devront se contenter de boîtes «conventionnelles» comptant 5 (automatique) ou 6 (manuelle) rapports.