Parti sans laisser d'adresse, le coupé CLK sera remplacé à compter de l'automne par un coupé de Classe E. Ce nouveau patronyme s'explique du fait que ce coupé reposera dorénavant sur la plate-forme de la E et non de la C. Vous nous suivez?

Mis à jour le 18 févr. 2009
Éric LeFrançois, collaboration spéciale LA PRESSE

Plus massif encore que le CLK qu'il remplace, le E-Class Coupé sera présenté en avant-première mondiale à l'occasion du salon automobile de Genève (5-15 mars). Une version cabriolet avec toit souple de ce modèle sera inaugurée en septembre, lors du salon automobile de Francfort.

Même si les quatre optiques aux formes anguleuses seront communes aux deux modèles, le Coupé sera - forcément - le plus dynamique avec son profil tendu qui, en soufflerie, affiche un coefficient de traînée aérodynamique (Cx) record de 0,24.

Plusieurs motorisations seront invitées à mouvoir cette propulsion de sa position statique. À l'acheteur de choisir. Parmi ces choix, on retrouve des mécaniques essence ou diesel. Au Canada, nous aurons vraisemblablement le choix entre le V6 3,5 litres ou le V8 5 litres.

Au chapitre des accessoires, la Classe E Coupé pourra notamment bénéficier d'un dispositif anti-somnolence, de l'éclairage adaptatif (oui, les phares qui «tournent dans les coins»), de l'alerte de franchissement de ligne et même du radar de distance, capable d'immobiliser le véhicule en cas d'absence de réaction du conducteur.