Fiat, le constructeur automobile italien fiancé à Chrysler, pourrait mettre en vedette sa 500C décapotable s'il décide de recommencer à vendre des voitures en Amérique du Nord.

Mis à jour le 17 févr. 2009
LA PRESSE

C'est ce que rapporte le Detroit Free Press qui s'intéresse aux modèles que Fiat pourrait tenter de transplanter de ce côté-ci de l'Atlantique. Fiat et Chrysler ont récemment annoncé une alliance qui permettrait à Fiat d'utiliser les usines et le réseau de concessionnaires de Chrysler aux Etats-Unis et au Canada.

La 500C est la version décapotable de la Fiat 500, une petite voiture au look rétro mais à la technologie moderne qui la fait souvent comparer à la Mini Cooper (ressuscitée par BMW). Comme la Mini, lancée en 1959,  la Fiat 500 s'inspire d'un modèle ancien, lancé en Italie en 1957, Mais à 3,55 m, elle est 15 cm plus courte que la Mini. 

 

Dans sa version actuelle à toit rigide, la Fiat 500 est déjà un grand succès auprès des acheteurs qui aiment sa ligne classique italienne et ses caractéristiques techniques modernes.

>>> Pour voir d'autres images, cliquez ici

La 500C (décapotable) doit être présentée au Salon de l'Auto de Genève, qui commence le 5 mars, puis être lancée sur le marché européen en avril, en version diésel et essence.

La nouvelle 500C aura en équipement de base un système d'allumage « Start&Stop » conçu en collaboration avec l'équipementier allemand Bosch. À l'arrêt, quand le conducteur met la transmission cinq vitesses au neutre, ce système coupe momentanément le moteur, puis le remet en marche à l'embrayage sans que le conducteur ait à toucher la clef. Cela est particulièrement utile en conduite urbaine, que ce soit au feu rouge ou dans un bouchon à 17 heures.

Le Start&Go évite le gaspillage d'essence et minimise la pollution atmosphérique.

Fiat envisage de vendre la 500 et la 500C en Amérique du Nord, dans des usines de ce côté-ci de l'Atlantique, ce qui réduirait les coûts de transport et faciliter l'implantation de la marque. La firme italienne envisage de lancer plusieurs de ses modèles ici, mais il n'est pas évident que tous porteraient la marque Fiat. L'avantage de l'alliance, pour Chrysler, est qu'elle obtient rapidement un savoir-faire et des modèles de petites voitures, un créneau où la firme américaine est faible. Plusieurs modèles Fiat européens pourraient être commercialisés sous la marque Chrysler en Amérique du Nord.

Si l'entente entre Fiat et Chrysler va de l'avant, Fiat obtiendra 35 % des actions de Chrysler; des Fiat assemblées ici pourraient commencer à sortir des usines Chrysler dès 2011. 

Avec sa petite taille, (3,55 m de longueur, 1,65 m de hauteur et 1,49 m de largeur), la 500 devra partager la route avec de gros voisins en Amérique du Nord : imaginez une Fiat 500C décapotable à côté d'un Hummer H2. Ou en cas d'accident, sous un Hummer H2. On se dit que ce n'est pas l'élégant toit électrique à glissière en toile qui va faire une grande différence. Mais, le fabricant italien a fait ses devoirs. Il note la Fiat 500C a obtenu la meilleure note de sécurité dans toute sa catégorie.

 

Sources : Detroit Free Press, Le Vif de Bruxelles, Autodéclic