Les constructeurs sud-coréens Hyundai et Kia ont abandonné leur projet de camionnette destinée à l'Amérique du Nord.

Éric Descarries, Collaboration Spéciale LA PRESSE

Le président de Hyundai Motor, Kim Dong-Jin, a invoqué le déclin significatif du marché de la camionnette aux États-Unis.

Hyundai croyait produire une camionnette intermédiaire pour Kia et Hyundai à la nouvelle usine Kia de West Point, en Géorgie.

Celle-ci aurait été basée sur le nouveau VUS Kia Sorento de 2010 avec caisse autoporteuse (au lieu de l'actuelle configuration carrosserie sur châssis rigide).

La camionnette à traction aurait vu le jour environ deux ans après le Sorento, et il aurait eu une configuration semblable à celle du Honda Ridgeline.