La mauvaise pression des pneus est la cause d'émissions polluantes supplémentaires équivalant à 18,4 tonnes métriques de CO2 par an, révèle une étude conjointe de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et du fabricant de pneus Bridgestone.

Alain McKenna LA PRESSE

De façon plus concrète, les automobilistes de toute la planète qui négligent l'état de leurs pneus consomment inutilement pas moins de 8 milliards de litres de carburant annuellement!

Sans parler de l'usure prématurée de ces pneus mal gonflés - on doit en jeter 55 millions chaque année.

En moyenne, apprend-on dans cette étude, un pneu dont la pression est inférieure à celle recommandée par son fabricant cause une consommation additionnelle de carburant d'environ 3%, selon l'écart entre sa pression réelle et sa pression idéale.