À l'exception du Borrego que Kia entend nous proposer d'ici quelques semaines, aucun des utilitaires recensés dans cette page ne circulera sur les chemins caillouteux.

Éric Lefrançois, Collaboration Spéciale

Qu'importe, les utilitaires sont de mieux en mieux adaptés aux routes bitumées. C'est le cas de l'EX35 d'Infiniti qui, à plusieurs égards, est une version utilitaire de la berline G35. Même soubassement, même mécanique, même tempérament sportif, l'EX35 prend son ascendant sur la berline G35 au chapitre de la polyvalence et de la modularité de l'habitacle.

Avec son hayon ouvrant, l'EX35 ne craint pas les visites chez le brocanteur. De plus, elle adopte une technologie inédite: la surveillance du périmètre. Soit des caméras placées à l'avant, à l'arrière et sur les côtés du véhicule pour vous permettre de voir les gens, les objets ou les véhicules qui se trouvent autour de vous. À ce dispositif inédit s'ajoute un système de prévention de changement de voie, un disque dur de 9,3 Go, capable de contenir 2900 pièces musicales.

L'EX35 dérive d'une architecture automobile, tout comme la seconde génération du Murano de Nissan. Celui-ci reprend une plateforme similaire à celle de l'Altima. Le nouveau Murano conserve la physionomie de son ancêtre, mais bénéficie d'un coefficient de traînée aérodynamique plus efficace, histoire d'améliorer ses cotes de consommation. Plus massif, le Murano n'est guère plus spacieux que le modèle qu'il remplace, mais il est assurément plus sûr en cas d'impact comme en témoigne sa performance aux derniers essais menés par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA).

Le moteur demeure le V63,5 litres, mais celui-ci a toutefois fait l'objet de certaines transformations pour en augmenter la puissance. À l'intérieur, le Murano fait peau neuve et adopte de nouveaux fauteuils plus confortables, une instrumentation plus lisible et des commandes plus faciles à utiliser et à repérer.

Au tour de Honda

D'ici quelques semaines, ce sera au tour de Honda de proposer une nouvelle mouture de son Pilot. Jusqu'ici le constructeur japonais s'est bien gardé de nous révéler les formes définitives de son futur modèle qui ne devrait cependant pas trop s'éloigner des formes de l'étude conceptuelle présentée il y a quelques mois au salon automobile de Detroit. Capable d'asseoir huit personnes à son bord, le Pilot disposera d'un châssis plus rigide. Son moteur, toujours un V6, bénéficiera d'un module de désactivation des cylindres encore plus sophistiqué pour améliorer son rendement énergétique.

Hormis le Sportage, Kia n'offre que des utilitaires purs et durs avec châssis en échelle. Robuste et parfaitement adaptée pour qui doit tracter de lourdes charges, cette architecture est également prisée des amateurs de conduite hors route. Après le Sorento, Kia complète sa gamme avec le Borrego, son premier VUS animé d'un moteur huit-cylindres. D'une cylindrée de 4,6 litres, ce V8 délivrera plus de 300 chevaux. Il s'arrimera à une boîte automatique à six rapports, autre première pour ce constructeur sud-coréen.

 

À noter qu'un moteur V6 sera également proposé. De plus, à l'instar de Land Rover ou de Volvo pour ne nommer que ces deux-là, Kia dotera le Borrego d'un contrôle actif de descente pour faciliter les excursions en tout-terrain. Parmi les autres caractéristiques livrables, mentionnons un répartiteur électronique de freinage, un contrôle de la pression des pneus, un dispositif de stabilité électronique et un système antipatinage. Ses dimensions généreuses lui permettront d'héberger sept personnes sous son toit.

Il faudra attendre le retour de l'automne avant d'apprécier le GLK, la nouvelle offre de Mercedes. Positionné juste au-dessous du ML, le GLK a jusqu'ici été présenté dans une forme conceptuelle. Ce nouveau véhicule aura pour principale cible le X3 de BMW et le Q5 d'Audi. Ce dernier incidemment ne sera commercialisé qu'au printemps 2009. C'est aussi durant cette période que Chrysler proposera - enfin - la version hybride de son utilitaire Aspen.