Paris et Lyon vont donner le même nom d'«Autolib» à leurs systèmes respectifs de voitures en libre service, a annoncé mardi un communiqué commun de Bertrand Delanoë, maire PS de Paris, et Gérard Collomb, maire PS de Lyon.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'«autopartage» à Lyon existe depuis 2003, et un libre service de voitures propres sera lancé à Paris «en 2008», selon les deux villes.

 

MM. Delanoë et Collomb soulignent que «le choix de cette appellation commune témoigne que ce que nous sommes en train d'inventer dépasse les frontières de nos agglomérations et constitue une réponse d'avenir pour améliorer la qualité de vie des grandes métropoles».

«Lyon et Paris ont entrepris depuis 2001 de développer des alternatives efficaces à la voiture individuelle en centre-ville, pour lutter contre la pollution et les nuisances générées par le trafic automobile», rappellent-ils.

«Parce que nous pensons tous deux que certains déplacements ne peuvent se faire sans voiture, et qu'il faut offrir aux usagers de Paris et de Lyon la possibilité d'utiliser un véhicule sans nécessairement en posséder un, nous avons choisi de développer des systèmes de voitures en libre service», ajoutent les deux maires.

Ils rappellent la mise en service à Lyon et à Paris de «nouveaux tramways, le lancement de systèmes de vélos en libre service, Velo'v et Velib', une augmentation significative de l'offre de transport en commun, avec des dispositifs adaptés aux personnes handicapées».