En général, on verra ces énormes véhicules (reconnaissables à leur grosse calandre chromée flanquée d'un ovale rouge identifiant la marque) en train de tirer de lourdes semi-remorques de 53 pieds sur les autoroutes. Mais depuis quelques semaines, la division canadienne de Paccar, dont les usines sont situées à Sainte-Thérèse, sur le bord de l'autoroute 15 face au terrain autrefois occupé par la GM, construit une version dite de poids «mi-moyen», le Peterbilt 325.

Éric Descarries COLLABORATION SPéCIALE

En général, on verra ces énormes véhicules (reconnaissables à leur grosse calandre chromée flanquée d'un ovale rouge identifiant la marque) en train de tirer de lourdes semi-remorques de 53 pieds sur les autoroutes. Mais depuis quelques semaines, la division canadienne de Paccar, dont les usines sont situées à Sainte-Thérèse, sur le bord de l'autoroute 15 face au terrain autrefois occupé par la GM, construit une version dite de poids «mi-moyen», le Peterbilt 325.

Le Peterbilt 325 est un camion de livraison de classe 5 qui ne nécessite pas de permis de conduire spécial. Les camions de classe 5 sont utilisés pour la livraison urbaine et le dépannage. Le Ford F550 Super Duty en est la marque la plus populaire. Le Peterbilt 325 sera mû par un moteur turbo diesel à six cylindres en ligne de 200 à 300 chevaux combiné à une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou par une boîte automatique.