En octobre 2005, Toyota a acheté 8,7 % des actions de Fuji Heavy, alors que GM revendait les 20 % des titres qu'il détenait dans cette compagnie. Toyota aurait aimé acheter plus d'actions de Fuji Heavy, mais les lois antitrust pouvaient l'en empêcher : au Japon, il est interdit de détenir plus de 50 % du marché d'un produit.

Éric Descarries COLLABORATION SPéCIALE

En octobre 2005, Toyota a acheté 8,7 % des actions de Fuji Heavy, alors que GM revendait les 20 % des titres qu'il détenait dans cette compagnie. Toyota aurait aimé acheter plus d'actions de Fuji Heavy, mais les lois antitrust pouvaient l'en empêcher : au Japon, il est interdit de détenir plus de 50 % du marché d'un produit.

Ensemble, Toyota et Subaru détiennent 45,6 % du marché japonais de l'auto. Mais de nouvelles lois considéreront le marché mondial plutôt que le marché local. Ce changement entrera en vigueur dès le mois d'avril prochain.