Prévue pour 2008, cette troisième génération devrait être rechargeable, ce qui lui permettra de fonctionner à l'électricité seulement pour une courte distance, avant d'avoir recours à son moteur à essence.

Alain Mc Kenna COLLABORATION SPéCIALE

Prévue pour 2008, cette troisième génération devrait être rechargeable, ce qui lui permettra de fonctionner à l'électricité seulement pour une courte distance, avant d'avoir recours à son moteur à essence.

Sous le capot se trouve un accumulateur au nickel-métal hydrure (NiMH), comme c'est le cas pour la Prius actuelle. Cette pile est cependant plus imposante et pèse 100 kilos de plus, éliminant du coup l'espace pour un pneu de secours.

La voiture peut ainsi parcourir jusqu'à 13 kilomètres sans brûler d'essence. Elle ne consomme pas d'essence non plus durant l'accélération jusqu'à une vitesse d'au moins 100 km/h, une nette amélioration par rapport à la présente génération, qui lance la cylindrée au plus tard quand le véhicule atteint 68 km/h. Une fois vidée, la pile se recharge en environ trois heures.