Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

Audi e-tron GT

Le styliste en chef de la marque aux anneaux entrelacés, Marc Lichte, n’est pas du genre exubérant. Pourtant, son enthousiasme est contagieux lorsqu’il aborde la RS e-tron GT, sa dernière création. « De ma carrière, la plus belle auto que j’ai dessinée », dit-il de cette berline qui repose sur l’architecture technique d’une Porsche Taycan. Selon les premières informations divulguées par la marque allemande, l’e-tron GT disposera de deux moteurs et devrait produire 598 chevaux, et plus de 700 dans sa configuration RS.

Ford Bronco

PHOTO FOURNIE PAR FORD

Ford Bronco

Plus encore que le Bronco Sport commercialisé depuis peu, ce sont surtout les Bronco à deux et quatre portes que les amateurs de tout-terrain attendent de pied ferme. Réinterprétation moderne d’un classique de Ford, les Bronco à deux et quatre portes entendent devenir les nouveaux 4X4 de référence et capables d’accepter à peu près tout. Parions qu’aux yeux de sa clientèle, c’est lorsqu’ils seront sales et barbouillés de boue qu’ils seront les plus beaux.

Honda Civic

PHOTO FOURNIE PAR HONDA

Honda Civic Prototype

La Civic remet de nouveau en jeu son titre de voiture la plus vendue au Canada cette année. Pour l’heure, la 11génération de cette compacte japonaise a jusqu’ici été présentée sous les traits d’une étude de style (notre photo), mais celle-ci est à peu de choses près la copie conforme de la version définitive. Sur le plan technique, Honda ne lâche rien, si ce n’est (air connu) qu’elle sera plus puissante et plus sobre que sa devancière. La commercialisation est prévue pour le début de l’été.

Hyundai Santa Cruz

PHOTO FOURNIE PAR HYUNDAI

Hyundai SantaCruz Crossover TruckConceptjeep

Sans doute le secret le moins bien gardé de l’industrie. Dévoilée sous forme de concept au Salon automobile de Detroit en 2015, cette camionnette intermédiaire obtient finalement le feu vert de la direction du constructeur sud-coréen. Assemblé aux États-Unis, le Santa Cruz reposera sur un châssis monocoque dérivé du futur Santa FE et proposera des caractéristiques similaires (puissance, couple, capacité de remorquage) à celles du Honda Ridgeline, son principal concurrent.

Jeep Grand Wagoneer

PHOTO FCA US LLC, FOURNIE PAR GROUPE FCA

Jee Grand Wagoneer Concept

Le Grand Wagoneer est à Jeep ce que le Bronco est à Ford. Un classique. Plus que la résurrection de ce modèle, l’aspect le plus intéressant sera son positionnement sur le marché. En effet, Jeep ne cache pas que le prix exigé pour certaines déclinaisons surpassera les 100 000 $. Le Grand Wagoneer ne peut invoquer l’existence de racines aristocratiques, et son design délibérément sobre n’apporte pas grand-chose de neuf ; mais il dispose d’un réservoir de croissance important aux États-Unis.

Mazda MX-30

PHOTO FOURNIE PAR MAZDA

Mazda MX-30

Premier véhicule électrique de la marque japonaise, la MX-30 sera-t-elle le nouveau ticket d’entrée dans l’univers du tout-électrique ? On peut le penser, dans la mesure où cette Mazda prendra le pari d’offrir une autonomie modeste (environ 200 km), « mais suffisante », s’empressent d’ajouter les concepteurs de ce modèle qui entend préserver les qualités dynamiques propres à la marque. Pour rassurer les anxieux, Mazda proposera un « prolongateur d’autonomie » sous la forme d’un moteur rotatif logé dans le soubassement du coffre.

Mitsubishi Outlander

PHOTO FOURNIE PAR MITSUBISHI

Mitsubishi Outlander

Pandémie oblige, Mitsubishi n’a eu d’autres choix que de repousser la date de sortie de la quatrième génération de l’Outlander. Désormais intégrée à l’alliance formée avec Renault et Nissan, Mitsubishi bénéficie ici des technologies de ses partenaires dans l’élaboration de ce modèle qui, jusqu’ici, n’a été présenté que sous la forme d’un prototype. La version définitive et ses principales caractéristiques seront dévoilées dans quelques jours, mais on sait déjà que la version hybride rechargeable (PHEV) de cette nouvelle mouture ne sera offerte que l’an prochain. Dans l’attente, on devra composer avec l’ancien modèle.

Nissan Ariya

PHOTO FOURNIE PAR NISSAN

Nissan Ariya

Avec l’arrivée de l’Ariya, la Leaf se sentira moins seule dans les salles d’exposition des concessionnaires Nissan. Premier utilitaire électrique à quatre roues motrices de la marque japonaise, l’Ariya est conçue sur une architecture technique toute neuve du nom de CMF-EV. Celle-ci abritera un ou deux moteurs (selon le mode d’entraînement retenu par l’acheteur). Selon les données préliminaires, elle offrira une autonomie pouvant varier entre 321 et 482 kilomètres.

Volkswagen ID.4

PHOTO FOURNIE PAR VOLKSWAGEN

Volkswagen ID.4

Volkswagen fonde beaucoup d’espoir sur l’ID.4, un utilitaire, pour atteindre ses objectifs et devenir le nouveau chef de file de la transition électrique. Pour s’en convaincre, le constructeur allemand estime que l’ID.4 devrait représenter le tiers de ses ventes de véhicules électriques d’ici 2025. Au Canada, l’ID. 4 2021 proposera deux modes d’entraînement : propulsion ou intégral. Selon les données de l’agence américaine de la protection de l’environnement (EPA), l’autonomie vérifiée de ce Volkswagen est de 402 km.

Toyota Sienna

PHOTO FOURNIE PAR TOYOTA

Toyota Sienna

Une motorisation hybride, un rouage intégral, un accès aisé et de l’espace à revendre. Forte de tous ces attributs, la Sienna a-t-elle des chances de réhabiliter la fourgonnette ? Chose certaine, cette nouvelle mouture multiplie les signes d’allégeance à ces utilitaires qui se vendent comme des petits pains. Elle abandonne ses rondeurs fonctionnelles pour des formes biseautées et oblongues, renonce à son comportement routier proche d’un autobus pour un « toucher de route » plus affûté.