Si l’agence de postes canadienne suit les sillons formés par son homologue américaine, on pourrait bien voir des camions postaux autonomes sous peu.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

La semaine dernière, le US Postal Service (USPS) a confirmé avoir signé un partenariat avec la société spécialisée TuSimple en vue d’utiliser sa technologie de conduite autonome pour accomplir cinq fois le trajet reliant deux de ses centres de distribution du sud des États-Unis.

Les camions de TuSimple auront ainsi le mandat de parcourir à cinq reprises les quelque 1600 km séparant Phoenix, en Arizona, de Dallas, au Texas. Un ingénieur ainsi qu’un chauffeur seront à bord pour superviser l’opération, précise le service postal. Une décision d’adopter la technologie de façon plus permanente sera prise par la suite. Pour TuSimple, dont la technologie équipe des semi-remorques Peterbilt, l’enjeu est de taille : l’entreprise estime le potentiel du marché du camionnage autonome à plus de 700 milliards US.