Plus de 4000 conducteurs de véhicules diesels sont sur le point de laisser filer les milliers de dollars qui leur sont dus.

Stéphanie Grammond Stéphanie Grammond
La Presse

La date limite pour soumettre une réclamation dans le cadre de l’action collective contre Volkswagen tombe le 31 mai prochain. Quelque 19 800 consommateurs sont admissibles à une indemnité, mais seulement 15 500 ont fait les démarches à ce jour.

« Près d’un millier de personnes s’étaient inscrites sur le site web de réclamation, mais n’ont jamais réclamé officiellement. Elles doivent se réveiller très rapidement si elles ne veulent pas sauter leur tour », insiste Sylvie De Bellefeuille, avocate chez Option consommateurs.

Ce serait triste de ne pas faire les démarches, car le paiement dépasse 10 000 $ dans certains cas.

Le règlement évalué à 290 millions vise les véhicules diesels 3 L des modèles suivants : Volkswagen Touareg,  A6, A7, A8, A8L, Q5, Q7 et Porsche Cayenne.

Deux volets

L’entente comporte deux volets. Pour les véhicules plus anciens (de 2009 à 2012) qui ne peuvent pas être remis aux normes, les propriétaires recevront une somme d’argent et auront d’autres options : rachat, échange, résiliation de bail sans pénalité, modification.

Pour les modèles 3,0 L plus récents (de 2013 à 2016), les propriétaires recevront une indemnisation variant entre 6525 $ et 11 025 $ selon le modèle. Quant aux locataires, ils auront droit à des sommes moins importantes.

De plus, le constructeur procédera à une réparation qui remettra les véhicules entièrement aux normes. Certains conducteurs ont peut-être fait la réparation dans la foulée du rappel du constructeur, mais ils ne réalisent pas qu’ils ont droit à d’autres indemnisations dans le cadre de l’action collective.

Il est encore temps d’agir. La réclamation doit être remplie d’ici vendredi et comprendre tous les documents nécessaires. Pour plus d’information, les réclamants peuvent téléphoner au 1 888 670-4773 ou se rendre directement sur le site web de réclamation.

Faites vite ! Les minutes sont comptées.

Faites une réclamation