Le star britannique de la pop Elton John souhaiterait rencontrer le président Vladimir Poutine pour évoquer les droits des homosexuels en Russie, et lui expliquer que les «gays ne sont pas un problème», a-t-il confié à la BBC.

Publié le 13 sept. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

«J'aimerais bien le rencontrer, m'assoir avec lui et discuter», a déclaré le chanteur compositeur, ardent défenseur des droits des homosexuels, dans une interview diffusée samedi.

«Je lui dirais: allez, les gays ne sont pas un problème. Nous ne sommes pas un problème pour le monde. Il y a des problèmes bien plus graves».

«Soyez ouvert, et unissons-nous pour essayer de régler les problèmes de ce monde. Et ne mettez pas les gays à l'écart», a-t-il ajouté, tout en estimant qu'une telle démarche n'aurait «probablement pas» d'effet.

«Mais au moins, je pourrais me dire que j'ai essayé», a dit le chanteur, qui élève avec son mari deux jeunes enfants nés d'une mère porteuse.

La Russie, où l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999, a adopté en 2013 une loi punissant d'amendes et de peines de prison tout acte de «propagande» homosexuelle devant des mineurs.

Les homosexuels subissent un nombre croissant de violences, souvent tolérées voire «encouragées» par les autorités, a dénoncé en décembre l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW).

Elton John était samedi à Kiev, où il a défendu les droits des homosexuels en Ukraine, déclarant que ce pays avait «encore du chemin à faire» sur la voie de la tolérance.