Amy Winehouse, Heath Ledger, le rappeur Chris Kelly, Whitney Houston... Voilà qu'un autre nom s'ajoute à la - trop - longue liste des stars qui ont succombé à une surdose, celui de Cory Monteith. La mort de l'acteur de Glee, adulé par des milliers de fans, a créé tout un émoi cette semaine. Triste fin pour cet ex-enfant de la rue qui venait régulièrement en aide aux jeunes sans-abri.

VÉRONIQUE LAUZON LA PRESSE

Le 10 juin 2011, Cory Monteith était à Montréal pour visiter le centre de jour Dans la rue, organisme au service des jeunes sans-abri. Ambassadeur de l'association caritative Virgin Unite créé par Richard Branson, le comédien allait fréquemment à la rencontre de ces jeunes écorchés de la vie.

«Nous sommes très touchés au centre par son décès», nous a dit Dorothy Massimo, directrice des communications. «Lors de sa visite, j'avais été frappée par sa gentillesse et sa franchise. Il ne cachait pas qu'il avait eu un passé difficile et qu'il avait lui aussi été dans la même situation que nos jeunes.»

L'acteur de 31 ans n'a pas eu une adolescence facile. Fils de parents divorcés, il ne voyait jamais son père. Il a abandonné ses études secondaires, fait sa première cure de désintoxication à 19 ans et vécu quelque temps sans logement.

«C'est 20 % des jeunes sans-abri qui vivent littéralement dans la rue. Les autres dorment chez des amis ou dans des endroits vraiment pas sains, pas appropriés, explique Dorothy Massimo. Ce que j'ai compris, c'est que Cory a plutôt vécu ça.»

Elle ajoute: «Lorsqu'il a visité notre centre, il m'a dit qu'il aurait espéré avoir un endroit comme ça pour lui et que ça l'aurait aidé. Il était content de voir que ça existait pour d'autres.»

Avec le fondateur et président de Virgin Group, Richard Branson, ainsi que la chanteuse Ima, Cory Monteith avait organisé un BBQ pour les 150 jeunes de l'organisme Dans la rue, en plus de remettre un chèque de 100 000 $.

Richard Branson a publié un mot à la mémoire de l'acteur sur son blogue: «Nous n'oublierons jamais son travail auprès des adolescents sans domicile fixe au Canada et avec des organismes comme Foyer au Royaume-Uni. Il a donné inspiration et espoir à des jeunes qui étaient très touchés de le voir. Il a pris le temps de les écouter et de partager sa propre histoire.»

De la rue à la vie de star

Dans une entrevue accordée au magazine américain Parade, Cory Monteith a raconté son adolescence où l'alcool et la drogue occupaient une trop grande place. «Je prenais tout et n'importe quoi. J'en prenais le plus possible. J'avais un sérieux problème, a-t-il dit. Je suis chanceux d'être en vie.»

C'est après avoir regretté d'avoir volé de l'argent à un membre de sa famille qu'il avait pris la décision de ne plus toucher à la drogue. Le fan des Canucks a quitté Victoria, en Colombie-Britannique, pour s'installer à Nanaimo, où il a enchaîné quelques petits boulots, dont celui de chauffeur de taxi.

Un client lui a conseillé de tenter sa chance comme acteur. Il a fini par décrocher le rôle de sa vie, Finn dans Glee.

Du jour au lendemain, Cory Monteith est devenu une vedette du petit écran, à sa grande surprise.

Même si les Gleekers (le nom que se donnent les fans de la populaire télésérie) ont dû, avec le temps, faire le deuil de certains personnages, celui de Cory Monteith était toujours présent.

Même après avoir obtenu son diplôme de l'école secondaire William McKinley, Finn avait continué de graviter autour du Glee Club. Cory Monteith conservait son rôle dans la cinquième saison, dont le tournage devait commencer la semaine prochaine. Sa mort retardera le début du tournage d'environ un mois et la diffusion du premier épisode est reportée au 26 septembre.

Toujours accro

Malgré sa vie rêvée de star, l'acteur né à Calgary n'avait pas réussi à gagner sa bataille contre la drogue. En plein tournage de la quatrième saison, en mars dernier, il avait annoncé qu'il retournait en cure de désintoxication. Son amoureuse, sa covedette de Glee Lea Michele, avait alors déclaré au magazine People qu'elle était «fière de le voir suivre des traitements».

D'après les rumeurs, les tourtereaux devaient se marier dans les prochaines semaines. Mais la vie en a décidé autrement. Le 13 juillet, Cory Monteith est mort d'une surdose d'héroïne et d'alcool dans une chambre du Fairmont Pacific Rim Hotel de Vancouver. Un triste destin pour ce jeune comédien qui a tenté en vain de vaincre sa dépendance.