Une campagne lancée sur le Web pour inciter l'auteur-compositeur-interprète américain John Mellencamp à briguer un siège au Sénat des États-Unis prend de plus en plus d'ampleur.

Publié le 19 févr. 2010
ASSOCIATED PRESS

Des internautes tentent de convaincre Mellencamp de briguer le siège laissé vacant par le départ du sénateur démocrate de l'Indiana, Evan Bayh.

Les rumeurs à ce sujet se multiplient sur Twitter et au moins trois pages Facebook différentes ont été créées. La plus importante compte 2000 membres.

Mellencamp n'est pas un étranger de l'arène politique. En 2008, il a enregistré une annonce radio en appui à la campagne de Barack Obama. Il avait aussi demandé à la campagne de son adversaire, John McCain, de ne plus utiliser ses chansons.

Les compositions de Mellencamp ont fréquemment une connotation sociale ou politique.

Son porte-parole, Bob Merlis, a indiqué jeudi que le chanteur n'avait «rien à dire».