La pop-star américaine Madonna est arrivée dimanche au Malawi pour déposer une demande d'adoption pour une orpheline de trois ans, moins d'un an après avoir adopté formellement un premier enfant dans ce petit pauvre d'Afrique australe.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le jet privé transportant la star et son entourage a atterri peu avant 14h00 (8h00 HAE) à l'aéroport international de Kamuzu, à une vingtaine de kilomètres de la capitale Lilongwe, a constaté un correspondant de l'AFP.L'avion s'est posé sur la piste réservée aux cargos, loin des journalistes et photographes. La chanteuse a ensuite quitté les lieux au sein d'un convoi de quatre véhicules.

Selon des témoins, le convoi s'est rendu dans un lodge situé à proximité.

Madonna, tout juste divorcée du réalisateur britannique Guy Ritchie, prévoit d'introduire lundi devant un tribunal de Lilongwe une demande d'adoption de Mercy James, une fillette qu'elle avait repérée en 2006 lors de son premier voyage au Malawi.

A l'époque, la star avait également rencontré David Banda, alors âgé de quelques semaines, dans un foyer pour orphelins du sida où son père malade l'avait placé après le décès de sa mère.

Elle avait obtenu une garde temporaire pour 18 mois, puis l'adoption plénière a été prononcée en mai dernier. Son père avait donné son accord à l'adoption afin que l'enfant échappe à la misère.

Le petit garçon, aujourd'hui âgé de trois ans, accompagne la star cette semaine au Malawi, a indiqué à l'AFP son père biologique, Yohane Banda, un paysan de 34 ans.

Des responsables de l'organisation caritative Raising Malawi, fondée par la chanteuse, «m'ont dit que j'allais bientôt voir mon fils. Je suis ravi», a-t-il ajouté, en précisant ne pas avoir vu son enfant depuis 2006.

Madonna a déclaré récemment à la presse locale souhaiter que David «reste connecté à sa culture malawite (...), à son héritage culturel».

La procédure d'adoption du petit garçon avait suscité la polémique au Malawi, la star ayant été accusée de s'être servie de sa célébrité et de sa richesse pour accélérer la procédure.

Plus de la moitié des 12 millions d'habitants du Malawi vivent avec moins d'un dollar par jour et ce pays est l'un des plus touchés par le sida, avec environ 14% de la population contaminée.

Madonna est en revanche la chanteuse la mieux payée au monde depuis 2005 et sa fortune a été estimée récemment à quelque 300 millions de livres (372 millions de dollars canadiens).

La nouvelle adoption suscite également des controverses. Selon la presse britannique, la grand-mère de Mercy James est opposée à la procédure et souhaite prendre en charge l'enfant une fois qu'elle aura six ans.

L'ONG britannique Save The Children a également appelé la chanteuse à reconsidérer ses intentions. «La meilleure place pour un enfant est dans sa communauté ou auprès de sa famille», a déclaré son porte-parole, Dominic Nutt.

Dans ce contexte, l'association locale «l'Oeil d'un enfant», a appelé le gouvernement à se doter rapidement d'un cadre légal concernant les adoptions internationales.

«Le Malawi ne devrait pas permettre les raccourcis et doit renforcer la législation pour protéger les enfants de tout abus», a estimé son directeur Maxwell Matewere, en ajoutant que le dossier Madonna avait créé un précédent «dangereux pour les enfants vulnérables.»

Madonna est également mère de Lourdes (12 ans) qu'elle a eue avec son entraîneur sportif Carlos Leon, et Rocco (8 ans) né de sa relation avec Ritchie.