Une juge de la Cour supérieure de Los Angeles a refusé lundi la mise sous curatelle de l'ancien acteur Peter Falk, mais procèdera à l'audition supplémentaire de témoins pour déterminer la nature des relations qu'il entretenait avec sa fille adoptive Catherine avant qu'il ne tombe malade.

ASSOCIATED PRESS

La juge Aviva Bobb a fixé l'audience au 27 mai et déterminera s'il faut une intervention de la justice pour encadrer le droit de visite de la fille à son père.Catherine Falk avait introduit une demande de mise sous curatelle en décembre, arguant que son père était atteint d'Alzheimer et de démence sénile précoce. Elle avait ensuite renoncé à devenir elle-même curatrice du patrimoine paternel, mais avait réclamé une mise sous tutelle au motif que la femme de l'ancien inspecteur Columbo, Shera, l'empêchait de rendre visite à son père.

La juge avait autorisé le mois dernier une visite de 30 minutes en présence d'un tiers, mais ce point n'a pas été rediscuté lors de l'audience de lundi. En revanche, la juge semblait plutôt hostile aux demandes de Catherine Falk et favorable à ce que Shera Falk, épouse de l'acteur depuis plus de 32 ans, continue à gérer les affaires de son mari.

Le conseil de Catherine Falk, Me Troy Martin, a fait valoir que seule la mise sous tutelle permettrait de garantir un droit de visite permanent de sa cliente à son père, sans quoi elle ne le reverrait «que le jour de ses obsèques».