On ne parle plus de théâtre d’été, mais de « théâtre en été », tant son modèle a changé depuis quelques années. Survol d’une demi-douzaine de spectacles à suivre.

Publié le 28 mai
Luc Boulanger
Luc Boulanger La Presse

King Dave en rappel

Reprise de l’excellente pièce d’Alexandre Goyette King Dave, chez Duceppe, du 16 au 19 juin ainsi que le 22 juin. Le comédien Patrick Emmanuel Abellard reprendra le rôle de l’antihéros imaginé par Goyette, un jeune qui s’enfonce dans la spirale de la petite délinquance entre Anjou, Saint-Michel et Montréal-Nord. La mise en scène est signée Christian Fortin. Par ailleurs, Duceppe propose aussi une nouvelle supplémentaire de J’aime Hydro, le 4 août au Théâtre Maisonneuve.

Consultez le site du Théâtre Duceppe
Consultez le site du Théâtre Maisonneuve

Changer de vie

PHOTO LE PETIT THÉÂTRE DU NORD, FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Les codirecteurs artistiques du Petit Théâtre du Nord : Luc Bourgeois, Mélanie St-Laurent et Sébastien Gauthier

Une nouvelle pièce de l’autrice Catherine Léger (Baby-sitter), dont le thème est la quête de bonheur, sera présentée à Boisbriand dans une production du Petit Théâtre du Nord. La création sera défendue par un solide quatuor d’interprètes : Ariel Ifergan, Marilou Morin, Étienne Pilon et Mélanie St-Laurent. La mise en scène est signée Sébastien Gauthier, qui assure (avec Luc Bourgeois et Mélanie St-Laurent) la direction artistique de cette compagnie vouée au théâtre de création dans les Basses-Laurentides. À l’affiche, dès le 23 juin, au Centre de création de Boisbriand.

Consultez le site du Petit Théâtre du Nord

À l’institut et Symphorien

PHOTO MARTIN TREMBLAY, ARCHIVES LA PRESSE

Michel Charette

Le polyvalent Michel Charette collabore de nouveau avec son ami François Chénier cet été. Il cosigne avec lui le texte et la mise en scène de la pièce À l’institut. Présentée au Théâtre des Hirondelles, à Saint-Mathieu-de-Belœil, cette comédie qualifiée de « loufoque, légère et rocambolesque » met en vedettes cinq comédiens de talent : Henri Chassé, Stéphane Jacques, France Parent, Marc-St-Martin et Joëlle Paré-Beaulieu. La pièce évoque les imprévus et les revirements qui se passent au sein d’un institut psychiatrique, d’où son titre. François Chénier ne chômera pas cet été, puisqu’il joue aussi le rôle principal de la comédie Symphorien, au Théâtre du Vieux-Terrebonne, dès le 29 juin. À l’institut est à l’affiche du 17 juin au 28 août, au Théâtre des Hirondelles.

Consultez le site du Théâtre des Hirondelles
Consultez le site du Théâtre du Vieux-Terrebonne

Huit femmes en tournée

PHOTO JOE ALVOEIRO, FOURNIE PAR LA PRODUCTION

La tournée de la comédie Huit femmes s’arrêtera à Rougemont et à Sainte-Agathe cet été.

Reportée en 2020 et en 2021, la tournée de Huit femmes prend enfin son envol cet été. Elle s’arrêtera au Théâtre de Rougemont et au Patriote à Sainte-Agathe. Cette comédie policière de Robert Thomas, adaptée par Michel Tremblay, est mise en scène par Alain Zouvi. Une histoire à la Agatha Christie portée par huit actrices, dont Josée Beaulieu, Louise Deschâtelets, Pascale Desrochers et Myriam Poirier. Du 7 juillet au 6 août (au Théâtre de Rougemont) et du 11 au 20 août (au Théâtre Le Patriote).

Consultez le site du Théâtre de Rougemont
Consultez le site du Théâtre Le Patriote

Annie

PHOTO PHILIPPE BOIVIN, ARCHIVES LA PRESSE

Serge Denoncourt signe la mise en scène de la célèbre comédie musicale Annie pour les productions Juste pour rire.

Le très demandé Serge Denoncourt signe la mise en scène de la comédie musicale Annie, pour les productions Juste pour rire, dès le 22 juin au Théâtre St-Denis. La jeune interprète Kayla Tucker jouera la jeune orpheline, soutenue par Ange-Élie Ménard. Également en vedette : David Savard, dans le rôle du millionnaire Oliver Warbucks, Véronique Claveau, Geneviève Alarie, Kevin Houle, Émily Bégin, Nico Archambault, entre autres. Du 2 juin au 17 juillet au St-Denis, à Montréal, puis à la salle Albert-Rousseau à Québec, du 12 au 28 août.

Consultez le site du Théâtre St-Denis
Consultez le site de la salle Albert-Rousseau

Le dîner de cons

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Laurent Paquin défend le rôle de François Pignon, dans la pièce Le dîner de cons, présentée à Drummondville.

Reportée à deux reprises à cause de la crise sanitaire, la comédie de Francis Veber Le dîner de cons sera présentée à la Maison des arts Desjardins de Drummondville en juillet et en août. Laurent Paquin défend le rôle du naïf fonctionnaire François Pignon, alors que Normand D’Amour incarne son hôte malveillant. René Simard, Pascale Montreuil, Gabrielle Fontaine et Bernard Fortin complètent la distribution. André Robitaille est à la mise en scène. Avec sa boîte de production Monarque, Robitaille présente aussi en tournée Les voisins, de Claude Meunier et Louis Saïa, ainsi que la pièce Le grand virage, de Mario Jean, dirigée par Pierre-François Legendre.

Consultez le site de Monarque

Théâtre de la Dame de cœur

PHOTO FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Le Théâtre de la Dame de cœur à Upton présenteVictor et le cadeau des songes.

Le Théâtre de la Dame de cœur, à Upton, présente une nouvelle production pour la famille intitulée Victor et le cadeau des songes, un texte de Marilyn Perreault. La pièce raconte l’histoire d’un jeune homme ambitieux qui, lors de son anniversaire, fera connaissance dans ses rêves avec un hamster ratoureux qui souhaite l’aider à réussir sa vie. La grand-mère magicienne de Victor veillera à éviter le pire. Un spectacle « éclaté et magique », selon le directeur, Richard Blackburn. Dès le 1er juillet.

Consultez le site du Théâtre de la Dame de cœur