Le directeur artistique du Théâtre Espace Libre, Geoffrey Gaquère, a dévoilé lundi soir les spectacles qui feront partie de la saison 2022-2023 de la salle qui a pignon sur la rue Fullum, à Montréal.

Publié le 16 mai
Luc Boulanger
Luc Boulanger La Presse

Cette saison sera propulsée par une soixantaine d’artistes des arts de la scène qui exploreront la notion de l’espace sous toutes ses formes : physique, virtuel, social, intime, géographique et, surtout, imaginaire. Parmi eux, on retrouvera Laura Bilodeau-Côté, Joanie Guérin, Daniel Brière, Catherine Bourgeois, Michael Nimbley…

Alice Ronfard ouvrira le bal, le 27 août, avec une lecture-spectacle fleuve intitulée La traversée du siècle. À partir de romans et de pièces de Michel Tremblay, d’après une idée originale d’André Brassard, elle va réaliser une série balado de huit heures, en six chapitres, offerte dès l’automne prochain. La série va traverser toute l’œuvre de Tremblay pour faire le portrait de trois générations de femmes au XXsiècle au Québec. Un projet immense, sur lequel Ronfard et Brassard travaillent depuis longtemps. Les personnages principaux (Albertine, Thérèse et Victoire) seront entourés de plusieurs autres figures comme La Duchesse. Ils seront défendus par environ 30 interprètes, dont Rachel Graton, Dominique Quesnel, Violette Chauveau et Alex Bergeron.

La « vraie » saison démarrera avec la compagnie Joe, Jack et John, en résidence à Espace Libre, et leur production théâtrale Les waitress sont tristes, pièce de Michael Nimbley, co-mise en scène avec Catherine Bourgeois. Suivront le Nouveau Théâtre Expérimental (NTE) et les Productions Ondinok, qui présenteront L’enclos de Wabush, pièce déjà offerte en webdiffusion. Le NTE clôturera aussi la saison d’Espace Libre avec un spectacle-évènement qui se tiendra sur les trois étages de l’édifice. Un cabaret littéraire en hommage à Jack Kerouac, avec entre autres la proposition de refaire en québécois les traductions de ses romans, puis de les éditer dans une « imprimerie-théâtre » !

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Geoffrey Gaquère, directeur artistique d'Espace libre

Après L’affiche, l’auteur et metteur en scène Philippe Ducros va créer Chambres d’écho, nouvelle pièce où il explore la guerre en Syrie et les conflits au Proche-Orient. À la mi-novembre, la compagnie Pleurer Dans’Douche présentera une suite à son spectacle de Drag Kings, Rock Bière, avec une pièce documentaire « sur la place des femmes dans l’espace LGBTQ+ » nourrie de témoignages et de performances.

Avec la création de Sportriarcat au printemps 2023, le groupe féministe Les Précieuses fissures, formé de jeunes créatrices de la relève, explore l’univers du sport-spectacle « et ses rapports troubles avec la perpétuation des violences sexuelles ».

Finalement, la LNI reviendra à Espace Libre en janvier 2023 avec L’usine de théâtre potentiel, où le public sera invité à choisir « les éléments dramaturgiques et scénographiques qui serviront de cadre pour la représentation », pour produire un spectacle d’impro en direct.

Découvrez toute la programmation