C’est Noël avant le temps à Boisbriand. La troupe du Petit Théâtre du Nord a décidé de réunir comédiens et musiciens autour du sapin pour le simple plaisir de raconter et, surtout, de se rassembler. Bienvenue aux Veillées festives !

Publié le 2 déc. 2021
Stéphanie Morin
Stéphanie Morin La Presse

L’idée de ces soirées théâtrales fortement imprégnées de l’esprit des Fêtes n’est pas née de la dernière neige. Dès le printemps dernier, les membres de la troupe théâtrale ont eu envie de présenter un spectacle hivernal, bien au chaud dans le nouveau centre communautaire et culturel qui leur sert désormais de lieu de résidence.

Mélanie St-Laurent, directrice générale du Petit Théâtre du Nord, explique : « Nous avions déjà présenté des soirées spectacles dans des restaurants pour la Saint-Valentin et nous aimions cette formule décomplexée qui permet un contact direct avec les gens. Nous avons eu envie de provoquer la rencontre avec le public, de briser le quatrième mur, sans pour autant aller chercher les spectateurs pour danser comme dans un tout-inclus ! Tout le monde déteste cela ! »

Pour créer ce spectacle chaleureux – qui n’est pas sans rappeler les défuntes Foirées montréalaises présentées pendant cinq ans à La Licorne –, la bande du Petit Théâtre du Nord a demandé à des collaborateurs d’écrire des textes inspirés de la région des Laurentides, en particulier des alentours de Boisbriand.

PHOTO PHILIPPE BOIVIN, COLLABORATION SPÉCIALE

Le metteur en scène Benoit Vermeulen et la comédienne Mélanie St-Laurent, directrice générale de la troupe du Petit Théâtre du Nord

Chaque auteur a reçu un épais document dans lequel la troupe avait colligé une matière première faite de légendes de la région, de personnages réels ou imaginaires, de faits historiques… « Leur seule contrainte était de choisir un lieu ou un personnage dans ce guide », nous dit Mélanie St-Laurent.

Nous voulions des histoires qui nous ressemblent et qui puisent à même le territoire. Pour le reste, les auteurs avaient carte blanche pour écrire un conte ou une courte forme.

Mélanie St-Laurent, directrice générale de la troupe du Petit Théâtre du Nord

Sarah Berthiaume, Mélanie Maynard, Gabrielle Chapdelaine, Jean-François Casabonne et Martin Héroux ont accepté l’invitation. Ces deux derniers viennent eux-mêmes présenter le fruit de leur travail sur scène, aux côtés de Louise Cardinal et de Mélanie St-Laurent.

Le résultat est on ne peut plus éclectique, raconte le metteur en scène Benoît Vermeulen. « Le spectacle mêle légendes, textes plus poétiques, numéros plus près du sketch, quiz… La ligne directrice dans tout ça, le liant entre les numéros, reste la musique de Benoît Archambault, qui est très présent sur scène avec son piano, sa guitare ou son accordéon pour interpréter des pièces originales, mais aussi une chanson de Tex Lecor et une autre de Clémence [DesRochers]. »

  • Le musicien Benoît Archambault ponctuera le spectacle de plusieurs chansons.

    PHOTO PHILIPPE BOIVIN, COLLABORATION SPÉCIALE

    Le musicien Benoît Archambault ponctuera le spectacle de plusieurs chansons.

  • Louise Cardinal, Martin Héroux et Jean-François Casabonne porteront sur scène les textes écrits spécialement pour les Veillées festives.

    PHOTO PHILIPPE BOIVIN, COLLABORATION SPÉCIALE

    Louise Cardinal, Martin Héroux et Jean-François Casabonne porteront sur scène les textes écrits spécialement pour les Veillées festives.

  • La troupe du spectacle Les Veillées festives invite le public à un « party de salon » tout en textes et en chansons.

    PHOTO PHILIPPE BOIVIN, COLLABORATION SPÉCIALE

    La troupe du spectacle Les Veillées festives invite le public à un « party de salon » tout en textes et en chansons.

1/3
  •  
  •  
  •  

Mélanie St-Laurent, qui agit aussi à titre de maîtresse de cérémonie, ponctuera le spectacle d’anecdotes et de petites histoires de son cru. Il sera notamment question de la transformation en centre communautaire et culturel de l’ancienne église de Notre-Dame-de-Fatima, laissée vacante pendant des années après un incendie.

« Il y a un esprit très convivial dans l’équipe du Petit Théâtre du Nord qui se reflète sur scène, dit Benoît Vermeulen. C’est comme si elle nous recevait dans son salon. C’est pour cette raison que nous avons opté pour une formule cabaret, avec trois scènes qui nous rapprochent du public. Et peu importe qu’on vienne de la région ou non, il y a dans ce spectacle quelque chose à quoi se raccrocher. »

Mélanie St-Laurent et le reste de la troupe espèrent que ces Veillées festives deviennent une tradition qui se répète année après année. Avec des auteurs différents, des histoires qui changent, mais toujours le même plaisir de se rassembler.

Du 2 au 18 décembre, les jeudis, vendredis et samedis.

Consultez le site du Petit Théâtre du Nord