Les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec présentent jusqu’au 17 mai un collage interactif de monologues intitulé Noms fictifs, d’Olivier Sylvestre.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

L’auteur a travaillé pendant une dizaine d’années comme intervenant dans un centre de répit pour toxicomanes.

À travers les témoignages fictifs — mais proches de la réalité — de ses « intervenants personnages », il parle de la relation d’aide.

Le collage, dirigé par Maryse Lapierre, a été fait en télétravail. Chacun chez soi, les interprètes livreront leur texte par l’intermédiaire d’une plateforme dont le lien sera publié sur la page Facebook du Conservatoire.

Jusqu’au 17 mai, à 19 h 30.