Changement dans la distribution du spectacle Lysis, attendu au printemps : la comédienne Bénédicte Décary remplace rien de moins que la tête d’affiche, Monia Chokri. Le désistement de l’actrice et réalisatrice, remarquée cette année pour La femme de mon frère, a été annoncé par le TNM.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

Le retrait de Monia Chokri a été expliqué par des « conflits d’horaire majeurs ». Son besoin de se consacrer à un nouveau projet de long métrage est aussi mentionné dans le communiqué diffusé pour annoncer le changement.

Il s’agit d’un changement majeur pour l’institution de la rue Sainte-Catherine, qui avait beaucoup misé sur Monia Chokri pour mousser cette production et même sa saison. Un portrait géant de l’actrice, révélée par le cinéma de Xavier Dolan, a en effet été tendu sur l’un des murs extérieurs du théâtre au centre-ville de Montréal.

Bénédicte Décary saute dans le train à trois mois et des poussières de la première, programmée le 21 avril. Elle interprétera donc le rôle-titre de Lysis, création de Fanny Britt et d’Alexia Bürger inspirée de Lysistrata, comédie d’Aristophane où des femmes décident de faire la grève du sexe pour convaincre les hommes de cesser leurs jeux de guerre.

L’actrice n’en sera pas à son premier grand rôle au TNM. Elle a foulé cette scène à plusieurs reprises déjà, notamment dans des pièces classiques ou adaptations de classiques comme Le jeu de l’amour et du hasard, Les trois mousquetaires et La Belle et la bête.

Monia Chokri, dont le premier film a été lancé en mai dernier, doit se consacrer à son film intitulé Baby-Sitter dont le tournage doit avoir lieu cet été. Elle a aussi porte-parole des prochains Rendez-vous du cinéma québécois, qui se tiendront du 26 février au 7 mars.