La dramaturge Ntlaka’pamux Tara Beagan a remporté le Prix Siminovitch 2020, plus prestigieuse distinction qui souligne l’excellence et l’innovation en théâtre au Canada, doté d’une bourse de 100 000 $.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

L’artiste habite en Alberta et est actuellement dramaturge en résidence au Prairie Theatre Exchange, à Winnipeg. Elle remettra le quart de la somme à sa protégée, Joelle Peters, interprète et dramaturge torontoise d’origine anishnaabe et miami. « Tous les créateurs de théâtre autochtones ont contribué à ce moment, simplement en travaillant fort, en étant là. Jeunes créateurs autochtones, vous êtes l’aboutissement des efforts de vos ancêtres. Soyez forts, connectez avec le ciel et la terre, et souvenez-vous que bien des êtres vous accompagnent », a déclaré Tara Beagan dans le communiqué du Centre national des Arts (CNA), partenaire des prix Siminovitch depuis 2016. Le dévoilement du nom de la lauréate du prix Siminovitch a eu lieu au cours d’une cérémonie numérique jeudi soir. Les autres finalistes cette année étaient Carmen Aguirre, Martin Bellemare, Karen Hines et Annick Lefebvre.