Ouf ! Les enfants et les adolescents pourront rentrer à la Maison cet automne. À la Maison… Théâtre, un diffuseur spécialisé en spectacles pour la jeunesse, rue Ontario Est, à Montréal. Une programmation repensée pour répondre aux règles de distanciation physique est proposée aux familles, aux garderies et aux écoles.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Qu’on se rassure : une distance de 1,5 mètre sera gardée entre chaque famille et entre chaque groupe scolaire, pour respecter le principe de bulle. Un premier spectacle, Le jardin d’Isabelle, se déroule à l’extérieur, là où les risques de contagion sont minces. « On le présente dans la cour intérieure du cégep du Vieux-Montréal, à l’arrière de la Maison Théâtre, dit Sophie Labelle, directrice artistique du diffuseur. On est contents. » Les autres spectacles seront à l’intérieur, où le port du couvre-visage est requis pour les élèves à partir de la 5année — sauf une fois bien installés dans leur siège.

Un écart de 2 mètres doit aussi être gardé sur scène entre les acteurs, ce qui a influencé le choix des pièces. « Toutes les créations qu’on avait cet automne ont dû être retardées », précise Sophie Labelle.

Sorties scolaires

PHOTO JULIE PERREAULT, FOURNIE PAR LA MAISON THÉÂTRE

« On s’est attardés à trouver des spectacles qui respectent la distanciation sur scène », dit Sophie Labelle, directrice artistique de la Maison Théâtre.

Le public sera au rendez-vous, espère-t-elle. « On a déjà vendu des billets à des CPE et à des écoles publiques de Montréal, dit Sophie Labelle. Ça nous touche beaucoup. La sortie scolaire, c’est l’accès le plus équitable aux arts vivants. » Depuis l’an dernier, les élèves québécois ont droit à deux sorties culturelles gratuites par an. « Ça a créé une hausse de la fréquentation scolaire dans la plupart des salles de spectacles, partout au Québec, souligne Sophie Labelle. On était sur une lancée. » À la Maison Théâtre, 60 % de la clientèle est formée de groupes scolaires, en temps normal (lire : avant la pandémie). De nouveaux ateliers sont heureusement offerts en classe, tant pour le préscolaire, le primaire que le secondaire.

Dans le brouillard actuel, Sophie Labelle estime qu’il faut « garder allumée une veilleuse d’espérance », notamment par le théâtre. « Selon l’autrice Suzanne Lebeau, du Carrousel : “On peut tout dire aux enfants, l’essentiel est de ne pas les désespérer du monde”, cite Sophie Labelle. Comme directrice artistique, comme maman ou juste comme être humain, c’est difficile. Mais il faut le faire, pour les enfants et pour les ados. »

Six spectacles cet automne à la Maison Théâtre 

Le jardin d’Isabelle, du Théâtre des Petites Âmes

PHOTO JEAN-MARC ABELA, FOURNIE PAR LA MAISON THÉÂTRE

18, 19 et 20 septembre à l’Espace Guy-Rocher du cégep du Vieux-Montréal.

Pour les enfants de 3 à 6 ans.

« Ce spectacle extérieur est une porte ouverte sur un monde enchanteur et réconfortant », selon la Maison Théâtre. « C’est vraiment charmant », assure Sophie Labelle.

Sous mon lit, de la Compagnie Mobile Home

PHOTO LULU VANRECHEM, FOURNIE PAR LA MAISON THÉÂTRE

Du 3 au 25 octobre à la Maison Théâtre.

Pour les enfants de 3 à 8 ans.

« C’est l’heure de dormir pour Yuma. Mais au moment où il se glisse sous les couvertures, son livre d’images tombe sur le plancher, réveillant un univers onirique foisonnant », décrit la Maison Théâtre.

En attendant Banksy, lecture publique du Théâtre Le Clou

PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON THÉÂTRE

Le 23 octobre à la Maison Théâtre.

Pour les jeunes de 10 ans et plus.

Une lecture publique de la prochaine pièce de Rébecca Déraspe et de Sylvain Scott, qui porte sur l’univers de l’artiste Banksy, est proposée en amuse-gueule, avant l’éventuel spectacle.

L’enfant corbeau, du Théâtre Bouches Décousues et du Théâtre les gens d’en bas

PHOTO CAROLINE LAPORTE, FOURNIE PAR LA MAISON THÉÂTRE

Du 11 au 22 novembre à la Maison Théâtre.

Pour les enfants de 6 à 12 ans.

« Ce spectacle a été retravaillé avec deux acteurs, en respectant la distanciation, indique Sophie Labelle. Il a été présenté au Théâtre du Bic cet été et ceux qui l’ont vu ont reçu la même charge émotive qu’avant. »

Splendide jeunesse : happening nomade, de Nini Bélanger du Projet Mû

PHOTO ROBIN PINEDA, FOURNIE PAR LA MAISON THÉÂTRE

Du 27 novembre au 6 décembre, parcours déambulatoire dans la Maison Théâtre.

Pour les adolescents de 12 ans et plus.

« C’est en processus de création, mais ça risque d’être extraordinaire, parce qu’on a la possibilité, tout en respectant les mesures sanitaires, d’occuper toute la Maison Théâtre, ses grands couloirs périphériques autour de la scène, l’arrière-scène, le hall d’entrée, etc. », dit Sophie Labelle.

L’allée des petits secrets, de Nathalie Derome de Des mots, d’la dynamite

PHOTO MICHEL PINEAULT, FOURNIE PAR LA MAISON THÉÂTRE

11 au 28 décembre, parcours déambulatoire dans la Maison Théâtre.

Pour les enfants de 3 à 6 ans.

Ce déambulatoire fait découvrir des univers différents : minithéâtres, installations visuelles et sonores, films d’animation, marionnettes, chansons, etc.